ACTUS LOCALESÉVÉNEMENT

Kiko & Gipsyland : Nos vahine danseuses gitanes d’un soir !

Quand les vahine envahissent la scène et revendiquent leur âme d'Esmeralda !

Quand les vahine envahissent la scène et revendiquent leur âme d’Esmeralda !

Ce vendredi soir, au motu de l’Intercontinental Tahiti Resort, Radio 1 proposait le premier des deux concerts de Kiko & Gipsyland. Salle comble, ambiance de folie, un public qui se lève pour danser et qui envahit même la scène à la fin du spectacle. Succès manifeste pour un événement qui fera date !

Le public a d’abord été accueilli en musique hier soir par un enfant du pays. Le très doué, Silvio Cicéro. Ce jeune virtuose de la guitare, à la voix suave et aux tonalités de Ed Sheeran, a ébloui la salle et a su commencer à mettre l’ambiance avant de céder sa place aux stars de la soirée.

Silvio Cicéro a su démontrer que les polynésiens aussi pouvaient être virtuoses de la guitare.

Silvio Cicéro a su démontrer que les polynésiens aussi pouvaient être virtuoses de la guitare.

Euphorie généralisée à l’arrivée sur scène de Kiko, accompagné de son groupe les Gipsyland composé de son fils Juanito, et de ses neveux Tonino et Mario. Outre les « standards » des Gipsy Kings que tout le monde connait par coeur, même à 18 000km du midi de la France, les musiciens ont aussi fait découvrir leurs propres créations. Dans la même verve que les classiques, ils ont su enflammer le public polynésien immédiatement conquis par ces oeuvres originales. Le mot qui caractériserait le mieux l’ambiance de ce premier concert : Survolté. A l’unisson on chantait, on dansait ou au moins on se trémoussait sur sa chaise. Un trait commun cependant, pas une personne ne manquait d’avoir le sourire aux lèvres.

La preuve par l'image, on dansait, on chantait, on riait ce vendredi soir !

La preuve par l’image, on dansait, on chantait, on riait ce vendredi soir !

Magnifique moment que celui où John Gabilou a rejoint Kiko sur scène pour offrir une version inédite de l’indémodable « My way » en anglais et en espagnol. La fierté se lisait sur le visage de l’assistance tant les deux amis semblaient vivre une communion artistique sincère et spontanée sur la scène de l’Intercontinental.

gabilou

Gabilou sur scène avec Kiko & Gipsyland pour un version mi anglaise mi espagnole du célèbre titre « My way »

Les spectateurs se rappelleront sans doute longtemps d’avoir entonnés en choeur « Volare ». S’il fallait une preuve que ce soir là on était en train de faire la fête, nous l’avons.

Plus d'une heure trente de concert pour Kiko & Gipsyland.

Plus d’une heure trente de concert pour Kiko & Gipsyland.

Arrivé quasiment au terme de la prestation, les vahine se sont mises à envahir la scène pour terminer ensemble ce qui aura de toute façon été une soirée de partage. Ce vendredi soir elles avaient toutes une âme de gitane, la danse tzigane les a habitées.

Quand les vahine envahissent la scène et revendiquent leur âme d'Esmeralda !

Quand les vahine envahissent la scène et revendiquent leur âme d’Esmeralda !

A la fin du spectacle les avis étaient dithyrambiques, « super », « excellent », « génial », etc… Certains nous ont même confié qu’ils s’étaient tellement amusés qu’ils reviendront dès le lendemain soir pour le dernier des deux concerts de Kiko & Gipsyland.

Kiko lui-même se rêverait presque Tahitien à l’année, tant il a perçu la chaleur du public.

Vous êtes maintenant prévenus, envie de vous « sentir vivant » comme l’aurait dit Johnny ? Il ne faudra vous en prendre qu’à vous même si vous ratez le dernier concert de flamenco camarguais proposé par Kiko & Gipsyland ce samedi 28 mai au motu de l’Intercontinental. Quelques places sont encore en vente à Carrefour Arue et Punaauia et en ligne sur notre billetterie en ligne.

Article précedent

Tatauroscope du samedi 28 mai 2016

Article suivant

Colombie: libération des trois journalistes retenus par l'ELN

1 Commentaire

  1. Janning
    28 mai 2016 à 7h40 — Répondre

    Nous étions de la partie heir soir. L’ambiance était très festive mais le soufflet et retombé trop vite: la soirée s’est arrêtée d’un coup, en plein dans une ambiance de folie. La cause: le spectacle pour nos chers touristes de l’intercontinental. Quel dommage pour le public et pour Kiko et Gypsiland qui ne demandaient qu’a continuer la fête. J’espère que celle de ce soir ne sera pas arrêtée aussi brutalement. Sinon Kiko et son groupe sont vraiment au top. Allez y, c’est vraiment super.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Kiko & Gipsyland : Nos vahine danseuses gitanes d’un soir !