ACTUS LOCALESECONOMIE

La 4G mobile débarque à Tahiti

« On n’est pas les premiers à l’annoncer, mais on est les premiers à lancer la 4G sur mobile », s’est félicité mercredi matin le président de Vini, Yannick Teriierooiterai. Allusion au concurrent Vodafone qui a annoncé le lancement de ses offres 4G pour la fin de l’année.

Quelque 50 000 clients de l’opérateur Vini peuvent bénéficier de la 4G sur leur mobile depuis ce matin. Pour en profiter, il faut avoir un téléphone portable et une carte SIM compatibles, et se trouver entre Arue et Punaauia, précise Yannick Teriierooiterai, le président de Vini.

Pour les clients éligibles, le basculement de la 3G à la 4G se fait automatiquement. Il n’y a pas de frais supplémentaires pour les abonnés Premium, qui gagnent, au passage, un giga de data disponible par mois. Vini promet des débits jusqu’à cinq fois supérieurs à ceux de la 3G pour les échanges de données, comme l’avance Erika Tonnerre, directrice exécutive marketing et communication de l’opérateur.

Vini a choisi deux fournisseurs pour passer à la technologie 4G : Ericsson pour la radio et Nokia pour le cœur de chaîne. L’opérateur explique avoir « investi dans des équipements multistandards, qui permettent de traiter la 2G, la 3G et la 4G et sont compatibles 5G ». Vini prend donc de vitesse Vodafone, qui a certes déjà annoncé travailler sur une offre 4G, mais qui ne l’a pas encore lancé. Et ce n’est pas un hasard si l’opérateur historique a choisi de proposer du très haut débit à la veille du Digital Festival Tahiti, confirme Yannick Teriierooiterai.

Le Digital Festival Tahiti se déroule du 16 au 18 mars à la CCISM.

Article précedent

Puta’i Taa'e garde sa majorité

Article suivant

Escalade : INI’A, le projet sportif d’un jeune couple plein d’ambition

4 Commentaires

  1. MATA
    16 mars 2017 à 4h28 — Répondre

    Doit-on se féliciter lorsque l’on est une filiale de l’OPT? Pour autant on remarque que le débit du réseau internet classic demeure instable et souvent en deçà des offres souscrites. Allez vivement l’ouverture réelle à la concurrence.

  2. Iritahua
    16 mars 2017 à 6h46 — Répondre

    De la foutaise à l’OPT , pourquoi n’avait-il pas donné la licence à un autre fournisseur, la demande a été effectuée il y a un an et pourquoi cette accélération en 4G si il y avait pas l’annonce de Vodafone, nous serons toujours à la traine. Bravo la poste.

  3. Teiva 33
    16 mars 2017 à 8h39 — Répondre

    Bande de foutriquets à deux balles…. Même pas foutu de donner de nouvelles ligne de téléphones fixe à Rangiroa justement pour pouvoir se brancher sur le net et ça veut faire du 4 G… Bidain de nazes, C’est votre point G que vous devriez mettre en avant !!!
    Bande de clowns !!!
    Les pourritures !!! Rien que pour faire chier la concurrence…. En tout cas j’ai déjà annulé depuis un moment toutes mes lignes vini et je me suis reporté sur Vodafone !!! Merci la concurrence…

  4. Moana
    16 mars 2017 à 9h06 — Répondre

    Merci à Vodafone sans qui Vini n’aurait rien fait, comme d’hab. Tout ce qu’ils savent faire c’est réagir. Aucune anticipation. Pourtant s’ils anticipaient, peut-être que la concurrence aurait plus de mal à s’installer, que nous, clients, aurions moins l’impression d’être pris pour des cons et que du coup ils perdrez mois de parts de marché.
    Idem pour TNS, l’image est pourrie. On achète des TV 4K mais ils balancent encore leur résolution d’il y a 15 ans. Bravo, ils laissent toute la place à un compétiteur que nous attendons avec impatience.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La 4G mobile débarque à Tahiti