ACTUS LOCALESÉVÉNEMENT

La Chine à l’honneur à la fête du Tsoung

© Lucie Rabréaud

© Lucie Rabréaud

La Chine était à l’honneur samedi avec la fête du Tsoung, le fameux gâteau de riz. Sucré ou salé, il y en avait pour tous les goûts. L’occasion aussi de s’essayer au dragon-boat, de faire une partie de mah jong ou de boulier. Un événement culturel qui a eu du succès.

La fête de Duanwu, appelée aussi la fête des bateaux-dragons ou encore fête du Tsoung, est une des trois grandes fêtes traditionnelles chinoises. Elle tombe toujours le cinquième jour du cinquième mois du calendrier lunaire chinois. C’est l’occasion de manger des gâteaux de riz en souvenir du grand poète Qu Yuan. Né vers 340 av. J.-C. il a lutté contre la corruption des aristocrates au pouvoir ce qui lui vaut d’être expulsé du royaume. Didier Chanzy, président de l’association Si Ni Tong, organisatrice de cette matinée de fête, raconte l’histoire de ce poète, qui s’est suicidé en se jetant dans une rivière et que les paysans ont essayé de sauver en jetant du riz dans le cours d’eau.

Cette matinée était aussi une occasion pour l’association de faire connaître la culture chinoise à travers ses multiples jeux, sports et traditions. Toute la matinée, des courses de dragon-boat étaient organisées dans la rade de Papeete. D’ailleurs les équipes tahitiennes de dragon-boat ont battu les champions du monde en 2014, comme le rappelle Didier Chanzy.

Et pour ceux qui voulaient rester au sec, ils pouvaient s’initier à la calligraphie, au boulier, au mah jong, à l’origami, au tai chi, ou encore déguster les fameux gâteaux de riz.

© Lucie Rabréaud

© Lucie Rabréaud

© Lucie Rabréaud

© Lucie Rabréaud

Article précedent

Culture traditionnelle : la relève est assurée

Article suivant

Miss Dragon 2016 : les photos des candidates

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La Chine à l’honneur à la fête du Tsoung