ACTUS LOCALESECONOMIE

La consommation des ménages polynésiens reprend en août

Dans une note publiée ce mercredi, l’IEOM rappelle qu’en l’absence de reprise sérieuse du secteur touristique, ce sont les résidents qui portent l’économie du fenua. De ce côté là, les chiffres sont plus encourageants : les Polynésiens semblent de nouveau consommer, en août, après avoir mis de côté 13 milliards de francs en mars et juillet. Dans le même temps les entreprises se sont endettées de plus de 9 milliards de francs.

La reprise touristique n’est pas au rendez-vous en août. C’est ce que relève l’Institut d’émission d’Outre-mer, qui joue le rôle de banque centrale dans les collectivités française du Pacifique. « En dépit de la réouverture des frontières le 15 juillet, le potentiel du tourisme demeure bridé, cantonné aux marchés américain et européen, écrit l’IEOM dans une note de conjoncture financière. En août, le trafic aérien international ne représente qu’un tiers de son niveau de 2019, à savoir 22 000 passagers contre 68 000″.

Dans leur effort de maintien de l’activité économique, les autorités ne peuvent donc compter que sur « la consommation des résidents ». De ce côté là, les nouvelles sont moins mauvaises. La situation des ménages se stabilise, relève l’institut : les dépôts d’argent en banque et la production de crédits se compensent au mois d’août. Depuis le mois de mars, les ménages étaient beaucoup plus frileux : « l’épargne financière nette (dépôts – crédits) depuis mars s’élève à près de 13 milliards de francs », pointe l’IEOM. D’après les données bancaires, la consommation tendrait, elle aussi, à se normaliser : « la progression des valeur moyenne de paiements par carte bancaire est en hausse de 4% par rapport à la période pré-Covid ».

Du côté des entreprises, l’IEOM s’est intéressé au recours aux prêts garantis de l’État, qui a ralentit en août. Après 10 milliards de francs d’emprunts mensuels entre avril et juillet, seuls 1,3 milliards de francs ont été sollicités en août. Il n’en reste pas moins que les entreprises polynésiennes prendront du temps à assainir leur situation : leur endettement net à progressé de 9,1 milliards de francs depuis mars.

Article précedent

Journal de 12:00, le 21/10/2020

Article suivant

Recette du jour : Clafoutis aux tomates cerises et feta

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

La consommation des ménages polynésiens reprend en août