ACTUS LOCALESENVIRONNEMENT

La coordination miliaire face au changement climatique

IMG_9180

Après deux jours de conférences, le séminaire « Défense et changement climatique » s’est clôturé mercredi après-midi. 25 délégations militaires et organisations non gouvernementales de la zone Asie-Pacifique étaient réunies pour évaluer les risques et les menaces provoqués par le réchauffement de la planète. Place maintenant à l’exercice Tempête express 29 dont l’objectif est de coordonner les actions nécessaires à la création d’une réponse adaptée à l’ampleur des menaces à venir.

Ce séminaire « Défense et changement climatique » était organisé par les forces armées françaises en Polynésie et le Multinational planning augmentation team. Cette organisation a été créée en 2000 par les chefs de la défense des pays du Pacifique afin de s’organiser pour répondre aux situations de crise dont les catastrophes naturelles font partie. Le séminaire s’est inscrit cette année dans la continuité de la COP 21 en travaillant sur les réponses à apporter aux conséquences du changement climatique.  25 délégations étrangères de la zone Asie-Pacifique ont fait le déplacement. Parmi eux, des pays déjà fortement éprouvés comme le Népal, Fidji, les Philippines ou encore la Thaïlande. Ces rencontres se sont déroulés en deux phases. D’abord les conférences qui ont particulièrement porté sur le déplacement de population engendré par des changements climatiques importants tels que la montée des eaux ou encore la diminution des ressources et de l’accès à l’eau potable. La deuxième phase du séminaire consistera en l’exercice Tempête express 29 qui se déroulera du 9 au 17 juin. Cet exercice servira à la coordination des actions nécessaires pour répondre à ces phénomènes. Des stratégies existent déjà avec la mise à disposition des moyens techniques lourds et d’aides d’urgences. Mais comme l’explique le contre-amiral, Bernard Antoine Morio de l’Isle, l’augmentation des phénomènes climatiques pousse à identifier des modes d’action plus adaptés.

La coordination des secours en période de crise est indispensable. Tout comme l’est la coordination pour lutter contre les causes du changement climatique comme l’affirme le commandant des forces armées en Polynésie française.

 

Article précedent

Le Prince Hinoi en travaux pendant 1 mois et demi

Article suivant

Le fenua a son nouveau Tomana

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La coordination miliaire face au changement climatique