ACTUS LOCALESSOCIAL

La CSIP règle ses comptes avec le Medef

©Vaite Urarii Pambrun

©Vaite Urarii Pambrun

Le syndicat CSIP a réagi jeudi matin aux propos tenus en début de semaine par le président du Medef, Olivier Kressmann. Ce dernier s’interrogeait sur la présence du directeur général des services de la CSIP, Cyril Le Gayic, autour de la table des négociations sur la PSG2 et ce malgré la condamnation qui l’a privé de tous mandats.

La CSIP a répondu jeudi matin aux attaques lancées lundi par le président du Medef, Olivier Kressmann. Le patron des patrons s’interrogeait sur la présence du directeur général des services de la CSIP, Cyril Le Gayic, autour de la table des négociations portant sur la PSG2, malgré sa condamnation en juillet 2014 pour recel de détournement de fonds publics dans l’affaire des emplois fictifs. C’est donc au CESC que le secrétaire général du syndicat, Patrick Taaroa, entouré de tout le bureau exécutif, a clairement affirmé que « Cyril Le Gayic restera dans notre centrale syndicale, il n’a pas le pouvoir de signer les documents ». Patrick Taaroa conseille au Medef de « s’occuper de ses affaires (…) l’organisation interne de la CSIP appartient à elle seule et non au Medef…le Medef devrait saisir les instances pour interdire cet épouvantail qui gêne gravement leurs intérêts particuliers ». A l’unanimité, le bureau exécutif a affirmé que même si leur directeur des services a été condamné dans l’affaire des emplois fictifs, « Cyril Le Gayic restera là où il est actuellement, c’est une décision prise et entérinée en novembre dernier lors de l’assemblée générale du syndicat par les adhérents ». Le secrétaire général de la CSIP enfonce le clou en affirmant que si le patron du Medef est « logique avec sa réflexion, il ne devrait plus parler avec les gens qui sont condamnés » précisant « qu’il y en a certains qui dirigent le Pays ».

A noter que le principal intéressé, Cyril Le Gayic, était absent ce matin lors de cette conférence de presse, à la demande du bureau exécutif de la CSIP.

 

Article précedent

L’affaire des ciseaux renvoyée au 18 août

Article suivant

Frogier dénonce la mauvaise gestion du village d’enfants SOS

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La CSIP règle ses comptes avec le Medef