ACTUS LOCALESSOCIAL

La CSTP-FO en tête des syndicats devant A ti’a i mua

Le gouvernement vient de publier les chiffres de la représentativité des organisations syndicales de salariés en Polynésie. La CSTP/FO est toujours largement en tête et représente 33,36% des salariés, mais il y a du mouvement derrière puisque A ti’a i mua (19,15%) revient à la seconde place devant la CSIP (18,47%).

Le 15 mars dernier, le conseil des ministres a pris un arrêté relatif à la représentativité des organisations syndicales de salariés au niveau de la Polynésie française. Un arrêté présentant les résultats validés des élections professionnelles du 21 février dernier. Les organisations syndicales de salariés reconnues représentative en Polynésie étant classées en fonction du nombre de voix obtenues aux élections des délégués du personnel, titulaires et suppléants, des années 2015 et 2016.

Pas de changement en tête avec la CSTP/FO qui remporte 11 355,5 voix, légèrement moins que l’année précédente (11 999 voix). En revanche, A Ti’a i Mua a repris la deuxième place avec 6 518,5 voix. Suivi par la CSIP avec 6 286 voix. En fin de classement on retrouve les 3 946 voix de Otahi et les 3 244 voix de O oe to oe rima. C’est sur la base de ces résultats que le conseil des ministres validera ensuite notamment le montant des subventions de fonctionnement versées aux centrales syndicales. En 2016, les subventions s’élevaient à 19 millions de Fcfp. De ces résultats dépende également le nombre de sièges attribués aux centrales syndicales dans différents collèges représentatifs des salariés.

Article précedent

Les constructeurs automobiles investissent l’aftermarket

Article suivant

Trois morts sur les routes de Tahiti ce weekend

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La CSTP-FO en tête des syndicats devant A ti’a i mua