ACTUS LOCALESECONOMIE

La CTC s’intéresse à la TEP

© Antoine Samoyeau

© Antoine Samoyeau

Le 29 juillet dernier le président de la Chambre territorial des comptes, Jean Lachkar, a annoncé au directeur général de la SEM Transport d’énergie électrique de Polynésie (TEP), Thierry Trouilet, que sa juridiction allait examiner la gestion de la société, au cœurs de plusieurs conflits politiques.

La juridiction financière portera toute son attention sur la gestion de la TEP depuis l’exercice 2007 jusqu’à la période la plus récente. Il faudra attendre le rapport d’observations définitives pour un éclairage précis de la CTC sur cette société d’économie mixte qui s’est retrouvée, ces derniers mois, au centre de plusieurs querelles politiques. En février dernier c’était le vice-président, également en charge du portefeuille de l’Énergie, Nuihau Laurey, qui dénonçait un bilan « nettement insuffisant » de la société et demandait à son PCA, Bruno Marty, de procéder au changement du directeur général, Guy Stalens. S’en est suivi un bras de fer entre Nuihau Laurey et Bruno Marty qui a finalement été débarqué de ses fonctions le mois suivant. La TEP au cœur du secteur très controversé de l’énergie avec plusieurs attaques frontales de la représentante Valentina Cross contre Nuihau Laurey. Une guerre sur les tarifs de l’électricité qui finira devant le tribunal puisque le vice-président a fini par déposer plainte pour diffamation à l’encontre de l’élue UPLD.

Article précedent

Temaru toujours confiant pour la présidentielle

Article suivant

La France veut l'arrêt des négociations sur le Traité de libre échange transatlantique

1 Commentaire

  1. Iritahua
    30 août 2016 à 5h56 — Répondre

    Enfin la CTC va examiner ce qu’il y a dans ce panier à crabes. Vu le nombre de dirigeants qui sont passés toujours les même bandes de requins BULLDOG.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La CTC s’intéresse à la TEP