ACTUS LOCALESCULTURE

La culture marquisienne rayonne à Aorai tini hau

© Présidence

© Présidence

Le 42ème Salon des Marquises a ouvert ses portes samedi matin à la salle Aorai tini hau. Jusqu’au 12 juin, les amateurs de culture marquisienne seront servis. Chaque année, l’engouement est le même du côté des artisans et des visiteurs. Le salon est un événement majeur pour l’archipel situé à 1 420 km de Tahiti.Il permet à la culture marquisienne de s’exporter et de perdurer.

Le 42ème Salon des Marquises, organisé par l’association Te Tuhuka o te Henua Enana, s’est ouvert au son du  mave  et du pu en présence du président du Pays, Edouard Fritch, du président de l’assemblée, Marcel Tuihani, et du nouveau haut-commissaire de la République, René Bidal. La deuxième rencontre entre la culture marquisienne et le représentant de l’Etat, puisqu’un haka avait accueilli René Bidal à son arrivée à l’aéroport de Tahiti-Faa’a. Samedi matin, le haut-commissaire s’est même prêté à l’exercice de la danse à côté d’Edouard Fritch et de Marcel Tuihani. Un spectacle qui a fait sourire la centaine de visiteurs déjà présent sur le salon. Et les visiteurs ne s’étaient pas trompés en arrivant tôt. Les plus belles pièces sont parties dès les premiers jours. Pour cette 42ème édition, le salon regroupe une soixantaine d’artisans proposant des tiki, des tapa, des umete, des penu, des parures en graines ou en os ou encore des sculptures sur bois ou os. Ce rassemblement est une opportunité pour les marquisiens d’exporter leur culture. C’est surtout l’occasion de la diffuser et de la faire vivre comme l’explique un membre de l’association Te Tuhuka o te Henua Enana, Marc Barsinas, venu de Fatu Hiva et présent sur le salon depuis 1998.

Marc Barsinas remarque également la présence de plus en plus nombreuse de jeunes qui se raccrochent à la culture marquisienne, malgré le temps nécessaire pour chaque pièces.

Le samedi 11 juin, une journée marquisienne sera organisée à la salle Aorai tini hau avec des démonstrations de tatouages, de fabrications de tapa et de peinture sur tapa, ainsi que de sculpture en bois et en os.

Article précedent

La Tahiti Fashion Week "comme à Milan"

Article suivant

Pérou: Kuczynski en tête de la présidentielle

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La culture marquisienne rayonne à Aorai tini hau