INTERNATIONAL

La Fed laisse ses taux inchangés malgré une baisse des risques

Washington (AFP) – La banque centrale américaine (Fed) a décidé mercredi de laisser ses taux directeurs inchangés, tout en estimant que les risques économiques pesant sur les Etats-Unis avaient « diminué ».

A l’issue de deux jours de réunion, son comité de politique monétaire (FOMC) n’a donc pas manifesté d’inquiétude particulière liée au Brexit et a préféré notamment insister sur une certaine embellie du marché du travail américain.

« Le marché du travail s’est renforcé et l’activité économique a progressé à un rythme modéré », indique le FOMC dans son communiqué final, ajoutant que les créations d’emplois avaient été « fortes » en juin après un accès de faiblesse en mai qui avait soulevé des doutes sur la solidité de la reprise.

Pour sa première réunion depuis le vote britannique pour une sortie de l’Union européenne, la Fed s’est montrée plutôt rassurante et semble suggérer que l’impact sur les Etats-Unis sera modeste.

Elle continuera certes à surveiller « l’évolution de la situation économique et financière mondiale », mais elle considère surtout que les « risques à moyen terme pour les perspectives économiques ont diminué ».

Ce diagnostic relativement optimiste pourrait donc ouvrir la voie à une possible remontée de taux lors de la réunion de la Fed des 20 et 21 septembre, après la hausse de décembre dernier qui avait mis fin à sept années de politique de taux zéro.

En attendant, les taux directeurs américains, qui déterminent le coût du crédit, resteront dans leur fourchette actuelle (entre 0,25 et 0,50%).

Une des dix membres du FOMC, Esther George, s’est opposée à ce statu quo et aurait souhaité un relèvement des taux dès maintenant, indique le communiqué.

La Banque centrale américaine devrait opter pour le statu quo monétaire face au Brexit. © AFP

© AFP/Archives MANDEL NGAN
La Banque centrale américaine devrait opter pour le statu quo monétaire face au Brexit

Article précedent

Le Kremlin dément vouloir faire gagner Trump à la présidentelle américaine

Article suivant

Syrie: au moins 44 morts dans une attaque suicide de l'EI

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La Fed laisse ses taux inchangés malgré une baisse des risques