INTERNATIONAL

La Fifa confirme l'interdiction de recrutement pour l'Atletico et le Real Madrid

Zurich (AFP) – La Fifa a rejeté jeudi les appels du Real Madrid et de l’Atletico Madrid et confirmé que les deux clubs espagnols n’auraient pas le droit de recruter de nouveaux joueurs lors des deux prochains marchés des transferts de janvier et août 2017.

Les deux clubs madrilènes avaient été sanctionnés le 14 janvier dernier d’une interdiction de recruter pendant deux marchés successifs pour des infractions dans les transferts de joueurs mineurs, à l’instar du FC Barcelone, sanctionné en 2014. 

Le Real Madrid, sans surprise, a déjà annoncé qu’il allait saisir le Tribunal arbitral du sport (TAS), plus haute juridiction sportive basée à Lausanne (Suisse). L’Atletico devrait lui aussi saisir ce recours.

La commission d’appel de la Fifa a donc décidé de « rejeter les appels déposés par les clubs espagnols de l’Atletico et du Real Madrid et de confirmer les décisions rendues par la commission de discipline dans les deux affaires concernant la protection des joueurs mineurs », a indiqué l’instance suprême du foot. 

De ce fait, les deux clubs se voient infliger « une interdiction d’engager de nouveaux joueurs lors des deux prochaines périodes de transfert », a ajouté la Fifa. Il leur faudrait donc attendre janvier 2018 avant de pouvoir recruter à nouveau.

De plus, l’Atletico et le Real Madrid ont écopé d’une amende respective de 900.000 CHF (822.000 EUR) et 360.000 CHF (328.000 EUR) et ont « 90 jours pour régulariser la situation de tous les joueurs mineurs concernés ». 

Les deux clubs condamnés en janvier avaient obtenu une suspension de cette décision dans l’attente de la décision d’appel de la Fifa et avaient donc pu recruter cet été. 

L’Atletico a notamment fait signer l’attaquant français Kevin Gameiro (ex-Séville) pour environ 32 M EUR selon la presse espagnole. Le Real Madrid a simplement racheté Alvaro Morata cet été à la Juventus Turin pour la somme de 30 millions d’euros, bien loin des dépenses somptuaires des saisons précédentes avec les achats de Cristiano Ronaldo, Gareth Bale ou encore James Rodriguez. 

Ces sanctions d’interdictions de mercato résultent de la participation de joueurs mineurs à des compétitions pour le compte de l’Atletico (entre 2007 et 2014) et du Real (entre 2005 et 2014). 

La Fifa interdit aux clubs le recrutement de mineurs étrangers (limite descendue à 16 ans pour les Européens), sauf à remplir certaines conditions.

Le président du Real Madrid Florentino Perez, le 4 janvier 2016 à Santiago Bernabeu. © AFP

© AFP/Archives GERARD JULIEN
Le président du Real Madrid Florentino Perez, le 4 janvier 2016 à Santiago Bernabeu

Article précedent

Bonbonnes de gaz à Paris: deux couples en garde à vue, deux femmes recherchées

Article suivant

Hollande, presque candidat, éreinte la droite et défend l'État de droit

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La Fifa confirme l'interdiction de recrutement pour l'Atletico et le Real Madrid