ACTUS LOCALESJUSTICE

La justice saisit 11 millions de francs sur le compte d’Oscar Temaru

Le leader indépendantiste aurait annoncé vendredi aux cadres du Tavini que la justice avait effectué une « saisie pénale » sur ses comptes personnels. Une procédure qui intervient dans le cadre de l’enquête sur la prise en charge, par la commune de Faa’a des frais de défense d’Oscar Temaru, dans l’affaire Radio Tefana.

C’est une information révélée par nos confrères de Tahiti-Infos. Vendredi, le maire de Faa’a aurait informé plusieurs cadres de son parti, le Tavini Huiraatira’a, ainsi que son conseil municipal, que son compte en banque avait été saisi par la justice dans la semaine. Cette « saisie pénale » aurait été effectuée dans le cadre de l’enquête sur la prise en charge des frais de défense d’Oscar Temaru dans l’affaire Radio Tefana. Le conseil municipal de Faa’a avait en effet voté, début 2019, une protection fonctionnelle d’un montant de 12 millions de Fcfp au bénéfice du leader indépendantiste. Cette décision est au centre d’une enquête préliminaire pour « détournement de fonds publics et recel », et avait amené la section de recherche de la gendarmerie a convoquer, fin mai, le maire de Faa’a, son premier adjoint Robert Maker, ainsi que les avocats Stanley Cross et Gilles Jourdainne. La saisie pénale, nécessairement autorisée par un juge, a généralement pour but d’éviter qu’une personne qui risque une condamnation financière ne profite de la durée de la procédure judiciaire pour organiser son insolvabilité.

L’enquête sur cette protection fonctionnelle, sorte « d’affaire dans l’affaire », avait déjà poussé le camp indépendantiste a dénoncé un « acharnement judiciaire », d’autant que le dossier Radio Tefana est toujours en attente d’une audience devant la cour d’appel. En septembre 2019, le tribunal correctionnel de Papeete avait condamné Oscar Temaru à six mois de prison avec sursis et 5 millions de francs d’amende pour prise illégale d’intérêt. La justice lui reproche d’avoir fait financer par la collectivité une radio visant à promouvoir l’idéologie de son parti politique. L’ancien directeur et le président du conseil d’administration de Te Reo o Tefana avaient aussi été condamnés, de même que l’association elle-même, qui avait écopé d’une amende de 100 millions de francs. La date du procès en appel n’est toujours pas connue.

Article précedent

Deux offres spéciales d'ATN pour la reprise du trafic commercial

Article suivant

Un livre pour donner les clés du "régime anti-goutte"

1 Commentaire

  1. pat
    8 juin 2020 à 7h38 — Répondre

    au moins lui il n’à pas des fins de mois difficiles comme beaucoup de petites gens dans sa commune tant mieux pour lui

Répondre à pat Annuler la réponse.

PARTAGER

La justice saisit 11 millions de francs sur le compte d’Oscar Temaru