ACTUS LOCALESPOLITIQUE

La lettre de démission salée de Marcel Tuihani père

Radio 1 révèle en exclusivité le contenu de la lettre de démission détonnante envoyée le 5 juin dernier par l’ancien trésorier du Tahoeraa huiraatira, Marcel Tuihani père, au président du parti orange, Gaston Flosse. Un courrier dans lequel Marcel Tuihani dénonce notamment des problèmes financiers du Tahoeraa et dit craindre une réaction de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP).

Si la lettre de démission très sobre du président délégué du Tahoeraa, Marcel Tuihani jr, avait filtré la semaine dernière sur le site réputé proche du Tahoeraa, Tahiti Today, le parti orange s’est bien gardé de dévoiler celle du désormais ex-trésorier du parti, Marcel Tuihani père. Et on peut comprendre pourquoi. Dans ce courrier que Radio 1 s’est procuré, l’ancien trésorier du parti depuis 2004 règle ses comptes politiques mais aussi financiers avec le leader du Tahoeraa, Gaston Flosse.

Parmi les motifs politiques de la démission, Marcel Tuihani dénonce la « gestion solitaire et tyrannique » de Gaston Flosse, ses « décisions politiques calamiteuses pour l’avenir du mouvement politique » ou encore son « attitude offensante vis-à-vis des candidats de la majorité ». Mais d’autres motifs financiers figurent également dans ce courrier de démission. L’ex-trésorier du parti dénonce des « engagements de dépenses nouvelles vis-à-vis de la banque, financés par une demande de découvert sans même m’avertir, alors que nous traînons des dettes dont le paiement trop tardif est interdit par la CNCCFP (Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, NDLR) ».

Contacté vendredi, Marcel Tuihani père n’a pas souhaité s’exprimer sur le contenu de ce courrier et les éléments financiers concernant le Tahoeraa. S’il confirme tout de même l’authenticité de la lettre que nous nous sommes procurés, il explique qu’il ne souhaite pas en rajouter pour ne pas : « rentrer dans une bataille médiatique avec Gaston Flosse ».

Article précedent

Un guide touristique polynésien arrêté à Los Angeles pour trafic d'Ice

Article suivant

JOURNAL DE 07:30 LE 12/06/17

7 Commentaires

  1. Tiare 1
    11 juin 2017 à 21h36 — Répondre

    Quelle banque est complice de tels agissements vis à vis d’un parti politique surendetté?

  2. Iritahua
    12 juin 2017 à 8h24 — Répondre

    On essai par tous les moyens de revenir au pouvoir pour alléger les dettes, malheureusement, le vieux lion perd du poil. Kara rapu mai Kara rapu tu Kara rapu ma.

  3. HARS
    12 juin 2017 à 8h32 — Répondre

    J’adore !!!
    Depuis le temps, enfin certains se réveillent…

  4. Tico
    12 juin 2017 à 9h26 — Répondre

    Pause humour, c’est comme dans la chanson des 7 n… où Grincheux a dit:
    Heigh ho, heigh ho,
    On sort du goulot, si tu veux pas je te suis pas,
    Hey oh, hey oh hey oh hey oh.

  5. Chaval
    12 juin 2017 à 10h40 — Répondre

    Mr Tuihani a tout de même bien profité du système qu’il dénonce durant tout le temps où Gaston Flosse était au pouvoir, il s’est bien gavé et maintenant il tire sur l’ambulance. Tous ces hommes politiques sont des girouettes qui vont où va le vent du pouvoir. Qu’il démissionne du Tahoeraa, ok c’est son droit, mais qu’il couvre de reproches son ancien patron à qui il a ciré les chaussures durant des années, c’est petit, très petit.

  6. TEIHO
    12 juin 2017 à 14h52 — Répondre

    Leur sortie(du père et fils) de leur parti tahoeraa et leurs commentaires de leur ex chef sont plus empreints de dignité et de respect que de médisances!après,mieux vaut tard que jamais,y a que les imbéciles qui changent pas d’avis…

  7. Patrick Picard Robson
    13 juin 2017 à 16h34 — Répondre

    Bien Marcel sage decision ,j.aîune pensée pour Nelson qui lui aussi en a vu des vertes et des pas mûres….triste fin
    Toi et beaucoup d’autre avez beaucoup donné ´et beaucoup subi pour enfin aspirer à un peu de serenite

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La lettre de démission salée de Marcel Tuihani père