ACTUS LOCALESJUSTICE

La maire de Tiarei veut ses indemnités

Le tribunal administratif a rejeté jeudi la demande de la maire déléguée de Tiarei, Jeanine Terito, de faire annuler la baisse des rémunérations des élus municipaux votée le 24 août dernier par le conseil municipal pour des raisons de restriction budgétaire.

Décidément, la majorité de Hitiaa o te Ra est plus divisée que jamais. Après la rupture entre Dauphin Domingo et Jacqui Drollet sur la question de la défusion de la commune, la maire déléguée de Tiarei, Jeanine Terito, a décidé d’attaquer une décision de son propre conseil municipal devant la justice administrative. Soumis au contrôle de la chambre territoriale des comptes pour son déficit budgétaire, le conseil municipal de Hitiaa o te Ra a voté le 24 août dernier le plafonnement du montant des indemnités de fonction des élus municipaux à 5% du maximum autorisé. Les émoluments de Jeanine Terito sont donc passés de 179 550 Fcfp par mois à 12 575 Fcfp… Un montant jugé « dérisoire » par l’élue et ne lui permettant plus de « consacrer à la gestion des affaires communales le temps qu’elles requièrent ». Pourtant, le tribunal administratif a rejeté cette requête estimant, et la motivation est particulièrement croustillante, que l’élue n’avait apporté « aucun élément précis » sur les « tâches effectivement accomplies dans ce cadre »

Article précedent

Le Conseil de sécurité vers de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord

Article suivant

Zoom sur le "clientélisme" à Moorea

1 Commentaire

  1. Polux
    10 septembre 2016 à 9h43 — Répondre

    Qu’il laisse sa place et aille travailler dans les tarodières.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La maire de Tiarei veut ses indemnités