ACTUS LOCALESCULTURE

La nouvelle jeunesse de Temaeva

© Tahiti Zoom pour CAPF

Mercredi soir à To’ata, la remise des prix du Heiva mettra à l’honneur Coco Hotahota et son groupe Temaeva qui fête ses 55 ans. Une troupe mythique qui a perdu de nombreux membres phares au cours des dernières années, mais dont la relève est assurée pour offrir une nouvelle jeunesse à Temaeva.

C’est un jeune groupe qui fête cette année ses 55 ans d’existence. La grande partie des danseurs les plus connus est partie. Un divorce inévitable pour le chef de groupe, Coco Hotahota, passionné comme au premier jour.

Le directeur du conservatoire, Fabien Dinard, a longtemps fait partie du groupe. Il remarque si « la troupe a été renouvelée presque à 100% », il y a tout de même « des anciens danseurs et danseuses qui sont revenus encadrer les jeunes ». C’est le cas de Kathy Changues. Membre de Temaeva de 1989 à 1993, elle a recommencé à danser dans la troupe en 2007 et elle accompagne les jeunes recrues cette année, au marae Arahurahu pour le spectale Te Hau pahu nui.

Parmi ces jeunes, il y a Erita Ateo. À 20 ans, elle est la responsable des filles. Si elle a intégré la troupe de Coco Hotahota, c’est parce qu’elle trouve qu’« il vaut mieux commencer à danser dans la tradition ».

L’authenticité, une valeur chère à Coco Hotahota. Le chef de groupe reste fidèle à sa ligne de conduite.

Et malgré le renouvellement de la troupe, l’identité de Temaeva ne change pas, souligne Fabien Dinard.

Ces convictions, ce sont la force de Coco Hotahota, qui envisage déjà de participer une nouvelle fois au Heiva : « On n’a pas de leçon à donner, mais c’est pour leur démontrer qu’il y a une erreur quelque part à To’ata. »

C’est sur cette scène, ce mercredi soir, qu’aura lieu la remise des prix du Heiva 2017, qui va s’accompagner d’une célébration du groupe Temaeva. La Maison de la culture indique que « la soirée permettra de retracer l’histoire du groupe et de son fondateur, un homme exigeant précurseur pour son époque, passionné par son Pays et pétri d’émotion ». La soirée débute à 19h30 à To’ata.

Article précedent

Bourez qualifié pour le round 4 de l’Open J-Bay 2017

Article suivant

L'affaire Laurey-Cross de nouveau renvoyée

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La nouvelle jeunesse de Temaeva