ACTUS LOCALESECONOMIENUMERIQUE

La Polynesian Factory : un espace de convergence du numérique pour favoriser les « pépites polynésiennes »

Présentation de la Polynesian Factory à Philippe Englebert, conseiller technique entreprises, attractivité et export auprès du Président de la République française ©Présidence

Elle a poussé en quelques semaines à Pirae, la Polynesian Factory permettra de « fédérer les forces économiques » du numérique en Polynésie. Fablab, workshop et espace de rencontre pour les acteurs publics et privés du numérique seront disponibles début novembre. La phase d’expérimentation du projet est portée par le ministère de l’Éducation en charge du numérique et de la Direction générale de l’économie numérique. 

Depuis quelques semaines, les anciens locaux de BMW à Pirae arborent de nouvelles couleurs et interpellent les passants. À la suite d’une étude et d’une consultation des acteurs économiques du Pays, le manque de visibilité dans le domaine de l’innovation et du numérique est identifié par le gouvernement et le projet est lancé : la Polynesian Factory accueillera ses premiers résidents début novembre. Thierry Delmas, directeur de cabinet de la ministre de l’Éducation en charge du numérique explique le concept :« L’idée c’est d’avoir un espace de convergence qui permette de fédérer les forces économiques qui existent en Polynésie. Le Tech4Island Summit et les Tech4islands Awards ont montré qu’il y a des pépites en Polynésie, qu’il faut accompagner et favoriser pour leur développement. »

Le projet est dans sa phase d’expérimentation sous l’impulsion du ministère de l’Éducation et de la Direction générale de l’économie numérique (DGEN). L’objectif est pour l’instant de connecter les partenaires économiques privés et publics. Le concept était présenté aujourd’hui au CESEC , après avoir été présenté lundi à Philippe Englebert, conseiller technique entreprises, attractivité et export auprès du Président de la République. Des travaux seront réalisés dans les mois qui viennent avant l’inauguration prévue au début du mois de novembre.

©Présidence

©Présidence

Article précedent

Exposition A Tomo Mai : l'art au secours des victimes de violences

Article suivant

JO de Tokyo : grosse déception pour Teddy Riner, battu en quart de finale

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

La Polynesian Factory : un espace de convergence du numérique pour favoriser les « pépites polynésiennes »