ACTUS LOCALESECONOMIENON CLASSÉ

La Polynésie doit revoir sa structure fiscale

Présentation du rapport sur l'autonomie fiscale des Outre-mer © Damien HELENE

Présentation du rapport sur l’autonomie fiscale des Outre-mer © Damien HELENE

C’est ce qu’il ressort du rapport public thématique consacré à l’autonomie fiscale en Outre-mer rendu par la Cour des comptes. Les régimes fiscaux de six collectivités ultramarines ont ainsi été examinés, parmi lesquelles la Polynésie française.

Plusieurs constats ont été dressés : les impôts indirects représentent 60% des recettes, une faiblesse de l’imposition des patrimoines est aussi pointée du doigt, tout comme l’imposition non généralisée des personnes.

Face à ce constat, la Cour et les chambres territoriales des comptes ont émis des recommandations. On écoute Jean Lachkar, président de la Chambre territoriale des comptes de la Polynésie française nous les expliquer.

La mission première de la Chambre territoriale des comptes est de s’assurer que l’argent public est utilisé de la meilleure façon possible.

La Chambre a notamment été saisie pour quatre budgets de communes. Parmi elles, Mahina pour un problème de finances publiques de 425 millions Fcfp qui seront équilibrées en 2014.

Article précedent

Salades locales : Thomas Moutame veut du "prêt à l’emploi"

Article suivant

A Tia I Mua s'indigne contre le budget RSPF

3 Commentaires

  1. 13 décembre 2013 à 17h36 — Répondre

    C'est tout à fait le moment de faire une fiscalité proche de celle de métropole, on ira plus vite dans le mur, vive les énarques de gauche

  2. Anna Arnaud
    13 décembre 2013 à 18h06 — Répondre

    pitié!! qu'ils ne copient pas la métropole, on souffre déjà bien assez!
    heureusement que flosse a dit qu'il ne mettra pas l'impot sur le revenu….

  3. Julie Becart
    17 décembre 2013 à 8h04 — Répondre

    les derniers intérêts de vivre ou d'investir en polynésie vont disparaitre avec l'arrivée des impots!

Laisser un commentaire

PARTAGER

La Polynésie doit revoir sa structure fiscale