EMISSIONSL'édito d'Alexandre Taliercio

La Polynésie, le pays où la démocratie est travestie – Edito 24/04/2017

4Les urnes ont parlé. Emmanuel Macron et Marine Le Pen seront les candidats qualifiés au second tour de l’élection Présidentielle. Les médias vous le relatent depuis samedi soir, le résultat polynésien est différent. François Fillon arrive au Fenua en tête des suffrages, et Marine Le Pen le suit de très près. C’est historiquement la première fois que le Front National se hisse à ce niveau de voix en Polynésie Française, passant en gros de 5000 à 25000. Aucune équivoque possible lorsque l’on sait comment fonctionne la machine chez nous, c’est bien grâce au soutien du Tahoeraa Huiraatira que ce score est réalisé.

Ah, vous ne savez pas comment cette machine fonctionne ? Une petite piqure de rappel est nécessaire ? Très bien. Depuis l’instauration du statut d’autonomie interne, et plus encore au fil de l’octroi de nouvelles compétences, tout a été fait dans ce Pays pour ne pas élever le niveau de conscience de la population mais au contraire élever les gens … comme des moutons. On a toujours profité de la crédulité des masses populaires pour baser les campagnes avant tout sur l’affect et les promesses d’emploi ou de logement, ou encore sur le clivage envers ceux qui seraient susceptibles d’être la cause d’une déshérence identitaire et culturelle. Si le mouton a besoin de son berger, la vieille garde de la politique locale a fait en sorte que le taata tahiti ait besoin de son metua. Une sorte de phare remplaçant son libre arbitre et toute possibilité qui lui serait donnée de comprendre pour choisir par lui-même, en mieux.

La France a contribué à l’instauration d’un système où des polynésiens spolient d’autres polynésiens sous couvert d’un statut d’autonomie qui donne l’impression à la population d’avoir plus de liberté qu’un département français. En fait, j’estime qu’il y a effectivement plus de liberté, plus de liberté de se faire berner. Mais hors de question de revenir en arrière, il faut davantage miser sur les jeunes générations pour cesser la perversion de leur outil et éclairer leurs concitoyens. On oublierait ainsi par là même toute velléité de Pays Associé, car en l’état actuel des choses, et vu ceux qui veulent l’instaurer, on donnerait les clés pour l’ouverture d’une république bananière et la spoliation serait complète.

C’est donc parce qu’ici ça marche comme ça, que Marine Le Pen parvient à quasiment faire jeu égal avec François Fillon. Au-delà de l’aberration qu’un vote Front National représente dans ces proportions nonobstant l’histoire de notre Territoire, ce sont tous ces polynésiens qui eux sont doués de discernement qui ont aujourd’hui mal à leur Fenua.  Parce qu’à partir du moment où ça, ça a pu être possible, certains vont se sentir pousser des ailes pour aller encore loin dans l’abomination intellectuelle. Cette emprise manifeste sur les esprits est un danger. Alors avis à toutes celles et ceux qui savent et qui veulent aider leur prochain à savoir aussi, à ne pas se tromper d’ennemi. Car en Polynésie, plus aucun doute, vous êtes dans le pays où la démocratie est travestie.

Article précedent

Erratum : Fillon largement en tête sur la 3e circonscription

Article suivant

Situation légèrement favorable au Tahoeraa dans la 2e circonscription

3 Commentaires

  1. 24 avril 2017 à 18h37 — Répondre

    Bien vu Alexandre ! mais cela est-il une spécificité polynésienne ?…

  2. Manua987
    25 avril 2017 à 6h40 — Répondre

    Les polynésiens ne connaissent pas le clivage gauche, extrême gauche ou droite, extrême droite, c’est soit t’es indépendantiste soit t’es autonomiste, donc on va plus appliquer les consignes des leaders de chaque parti, Temaru a donné comme consigne de s’abstenir et Flosse de voter pour le FN, En parlant de moutons, c’est une spécialité bien métro, on va élire un président pour 5 ans, on va se plaindre et se plaindre et encore se plaindre de sa politique et au bout de cinq ans, amnésie totale, on revote pour le même individu ou la même politique qui a été tant critiquée…

  3. matahiapo
    25 avril 2017 à 9h24 — Répondre

    Si Macron est élu plus d’indexation pour les retraités vivant sur le territoire hausse de la c.S.G de 100% le clone de Hollande va sévir pour 5 ans frontières ouvertes à fond alors les casseurs vont s’en donner plein pot et on pleurera encore et encore.Bon courage

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La Polynésie, le pays où la démocratie est travestie – Edito 24/04/2017