ACTUS LOCALESPOLITIQUE

La promotion douteuse que voulait s’offrir Haumani

 ©DR

©DR

C’est une information Radio 1. Le 20 janvier dernier, le tavana de Moorea, Evans Haumani, a pris un arrêté le nommant fonctionnaire au grade de « directeur de police municipale principal » spécialité « sécurité publique » de l’île soeur. La subdivision administrative des îles du Vent a réagi par des observations dénonçant le caractère doublement illégal de la manœuvre. L’arrêté a été retiré et l’opposition annonce avoir porté plainte.

Après avoir vivement critiqué les méthodes du maire de Moorea, Evans Haumani, ces derniers jours, l’opposition au conseil municipal, emmenée par l’élu John Toromona, affirme avoir porté plainte contre l’élu. A l’origine de cette procédure, une curieuse manœuvre du tavana de l’île sœur début 2016. En effet, le 20 janvier dernier le tavana a pris un arrêté le nommant « en qualité de fonctionnaire au grade de Directeur de police municipale principal ». Arrêté stipulant qu’Evans Haumani bénéficiait d’une « mise en disponibilité pendant la durée de son mandat ». Mais la subdivision administrative des îles du Vent s’est saisie du dossier en émettant des « observations » quant à la légalité de cet arrêté. D’une part parce qu’Evans Haumani ne pouvait prendre une telle décision puisqu’elle le concernait directement, d’autre part parce que le tavana ne pouvait exercer d’autre activité que son mandat. Le fameux arrêté a donc été retiré par le maire. Mais les élus de l’opposition n’en sont pas restés là. Ils affirment aujourd’hui avoir saisi la justice. Pour le tavana délégué de Afareaitu, John Toromona, qui mène la fronde contre le maire actuel, Evans Haumani voulait « préparer sa sortie » avec cet arrêté.

De son côté, le tavana de l’île sœur, Evans Haumani, ne conteste pas les faits mais affirme qu’il ne souhaite pas réagir pendant que ce dossier est devant la justice.

Christophe Plée, président de la CGPME © Cédric Valax
Article précedent

"Pas de réforme fiscale, pas de réforme de la PSG"

bca84617f9143d3ce96003b4052a2791d06e31f4
Article suivant

Brésil: l'ex-président Lula sera jugé pour corruption

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La promotion douteuse que voulait s’offrir Haumani