ACTUS LOCALESSOCIAL

La quasi-totalité des vols d’Air Tahiti annulés

La grève des pompiers de l’aéroport de Tahiti et des îles se poursuit. Vendredi, seuls trois destinations seront desservies par Air Tahiti.

Le mouvement social touchant les pompiers de l’aéroport de Tahiti et des îles n’a pas trouvé d’issue favorable mercredi soir. En conséquence, tous les vols inter-îles d’Air Tahiti ont été annulés pour la journée de jeudi et vendredi. Seuls les vols entre Tahiti, Raiatea, Bora Bora et Rangiroa sont maintenus.

Les horaires correspondant (susceptibles de modification selon l’évolution de la situation) seront affichés sur le site Air Tahiti www.airtahiti.pf et sur la page Facebook de la compagnie.

Standard Air Tahiti :

tél. 40 86 42 42 (heures ouvrées)

Certains vols Air Calin de vendredi et samedi sont perturbés :

Vol Nouméa- Papeete SB600/TN1612 : Départ samedi 20 mai 12h55 – Arrivée vendredi 19 mai 21h15

Vol Papeete- Nouméa SB601/TN1611 :  Départ samedi 20 mai 21h00 – Arrivée Lundi 22 mai 00h35

Pour les vols internationaux, le standard de l’aéroport est joignable au 40 86 60 61. ADT met de nouveau en place un dispositif d’accueil d’urgence des touristes pour la nuit avec 150 lits.

Le standard de ministère du tourisme est toujours effectif au 40 50 88 60. Les hôteliers ayant des hébergements disponibles sont invités à contacter le ministère.

Article précedent

Une plage et un parc publics sur le site de Outumaoro

Article suivant

Tatauroscope du vendredi 19 mai 2017

3 Commentaires

  1. Moana
    18 mai 2017 à 12h54 — Répondre

    Et le Président FRITCH il est bien arrivé ?

  2. Chaval
    19 mai 2017 à 6h22 — Répondre

    Comment peut-on admettre qu’une poignée de pompiers bloque ainsi le trafic aérien, entre les îles et perturbe l’international ? Comment peut-on laisser cette situation se pourrir ainsi à cause de syndicats irresponsables ? Comment peut-on admettre que des réquisitions sont contrecarrés par des « filous » qui se font porter raides et que des médecins entrent dans cette magouille ? Il y a des gens au chômage qui aimeraient bien travailler pour ne serait-ce que la moitié de ce que gagnent les pompiers, lors que font nos hommes politiques responsables ? Ils vont enfin se bouger et mettre un peu d’ordre dans ce cirque qui met à mal la réputation de notre pays ? Il serait temps que les fauteurs de merde soient remis à leur place, je pense à Galenon par exemple, lui et tous ses acolytes.

  3. DEWILDE
    19 mai 2017 à 7h15 — Répondre

    C scandaleux et on voit Monsieur GALlENON rigoler …. C pas lui que ça a dérange en tous cas ! GOOFY

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La quasi-totalité des vols d’Air Tahiti annulés