INTERNATIONAL

La relation Obama-Trump en six invectives

Washington (AFP) – Le président Barack Obama reçoit jeudi son successeur Donald Trump à la Maison Blanche pour assurer une transition en douceur. Pourtant les deux hommes n’ont cessé de s’invectiver pendant la campagne, s’accusant mutuellement de ne pas avoir les qualités nécessaires pour occuper cette fonction:

Obama sur Trump

– Twitter et les codes nucléaires

« Pendant le week-end, son équipe de campagne lui a repris son compte Twitter. Maintenant si vos plus proches conseillers ne vous font pas confiance pour tweeter, comment pouvez-vous lui faire confiance pour les codes nucléaires ? » 

Barack Obama le 6 novembre 2016 à un meeting en Floride.

– ‘Pas qualifié pour être président’

« Le candidat républicain n’est pas qualifié pour être président » et il est « lamentablement mal préparé à occuper cette fonction ».

Barack Obama le 2 août 2016 lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche.

– ‘Arrêtez de pleurnicher’

« Vous commencez à pleurnicher alors que la partie n’est même pas terminée? Si quand les choses tournent mal pour vous (…) et que vous commencez à perdre, vous en rejetez le blâme sur autrui, alors vous n’avez pas l’étoffe pour faire ce boulot ».

« Donc je conseillerais à M. Trump d’arrêter de pleurnicher et d’essayer de défendre ses opinions pour obtenir des suffrages ».

Barack Obama le 18 octobre 2016 dans le Rose Garden de la Maison Blanche.

Trump sur Obama

– ‘Le pire président’ 

« +En politique, comme dans la vie, l’ignorance n’est pas une vertu+. C’est la principale raison pour laquelle le président Obama est le pire président de l’histoire des Etats-Unis! »

Donald Trump dans un tweet daté du 16 mai 2016.

– ‘Le plus ignorant’ des présidents

« Le président Obama est le plus ignorant des président de notre histoire (…) c’est le bazar sur la planète ».

Donald Trump le 27 juillet 2016 lors d’une conférence de presse en Floride.

– Fondateur de l’EI

« A bien des égards, (les jihadistes de l’EI) respectent le président Obama » car Barack Obama « est le fondateur de l’Etat islamique. (…) C’est le fondateur. Il a fondé l’EI » et « je dirais que le co-fondateur est Hillary Clinton la crapule ».

Donald Trump le 10 août 2016 lors d’un meeting en Floride.

Barack Obama, le 1er novembre 2016 à Columbus (Ohio). © AFP

© GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP TY WRIGHT
Barack Obama, le 1er novembre 2016 à Columbus (Ohio)

74b2d0b1a953b7db760cdcc6b4e6075532f00ec2
Article précedent

Allemagne: enquête sur une carte de lieux juifs par l'extrême droite

e4703ed1cb7d56c3eaa9f1b68c11bb45a595d020
Article suivant

XV de France: sous le signe de la continuité

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La relation Obama-Trump en six invectives