ACTUS LOCALESMÉTÉO

La saison des cyclones s’annonce rude

cyclone aux Marquises © DR

©DR

L’Organisation météorologique mondiale (OMM) s’inquiète du phénomène El Niño qui est en train de se renforcer. L’agence onusienne a annoncé vendredi que selon la majorité des modèles climatiques internationaux, le phénomène pourrait faire partie des quatre épisodes les plus intenses qui aient été observés depuis 1950. Une inquiétude partagée par les prévisionnistes de Météo France en Polynésie qui, sans être alarmiste, avouent ne pas être sereins pour la saison cyclonique à venir. Une saison qui pourrait commencer dès le mois d’octobre au fenua.

« Un puissant Niño est solidement installé dans le Pacifique tropical », écrivait vendredi l’OMM en préambule de son communiqué sur la situation actuelle et ses perspectives. L’agence de l’ONU annonce que l’épisode El Niño 2015/16 devrait gagner en intensité avant la fin de l’année, avec des températures à la surface de la mer dans le centre-est du Pacifique tropical pouvant dépasser de +2° les moyennes habituelles. Et l’agence d’annoncer qu’en conséquence l’actuel El Niño « pourrait faire partie des quatre épisodes les plus intenses qui aient été observés depuis 1950 ». La Polynésie a toutes les raisons de redouter la saison cyclonique qui s’annonce. Responsable du service étude et climatologie à Météo France, Victoire Laurent ne veut pas être alarmiste mais avoue ne pas être sereine. Il manque encore quelques éléments à  Météo France pour affiner ses prévisions, mais Victoire Laurent l’affirme : « Je n’attendrais pas fin octobre (date habituelle de la conférence annuelle annonçant les tendances pour la saison cyclonique à venir, NDLR) puisque dans un scénario actuel on pourrait même avoir des événements qui pourraient démarrer en octobre ».

Victoire Laurent travaille sur plusieurs hypothèses échafaudées selon différents modèles climatiques. Pas question de faire du catastrophisme, il est encore trop tôt pour être certain de ce qui pourrait se passer. Pour autant, deux scénarios l’inquiètent particulièrement puisqu’ils concernent directement le fenua.

Communiqué de l’Organisation météorologique mondiale :

OMM El Niño 2015 by Radio 1 Tahiti

Article précedent

Le Tahoeraa vote l'exclusion d'Edouard Fritch

Article suivant

RIEN NE VA PLUS A MOOREA - Edito 02/09/2015

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

La saison des cyclones s’annonce rude