ACTUS LOCALESECONOMIE

La stratégie du Pays pour la pêche hauturière

© Présidence

Le schéma directeur du développement de la pêche hauturière en Polynésie a été présenté mercredi après-midi aux professionnels du secteur. Un schéma axé sur la consolidation de la flotte actuelle, la diversification des pêcheries, une reprise de la congélation de longes de thons et le développement des flottes en froid hyper négatif. Des propositions qui ont satisfait les professionnels.

Le ministre en charge du Développement des Ressources Primaires, Tearii Alpha, a présenté mercredi après-midi le schéma directeur de développement de la pêche hauturière en Polynésie devant les professionnels du secteur mais aussi les services de l’Etat. L’objectif de ce schéma étant « d’augmenter la contribution du secteur à l’économie du Pays » d’autant plus que depuis 25 ans « la flotte hauturière n’exploite qu’une partie restreinte des ressources disponibles ».

Le Pays avait donc commandé un rapport au bureau d’études Fisheries & Maritime Affairs l’année dernière. Des concertations avec les professionnels avaient permis d’établir notamment la possibilité d’augmenter les captures à 12 000 tonnes mais à conditions d’élargir les zones de pêche ou encore la capacité des chantiers navals locaux de produire cinq navires par an. Finalement le bureau d’étude a défini quatre scénarii possibles pour le développement de la pêche hauturière locale, présenté par Tearii Alpha.

Le Pays compte également exploiter de nouvelles zones de pêche pour éviter la surpêche autour de certaines îles. Pourquoi pas à l’extérieur de la zone économique exclusive.

« Nous sommes conscients que la ZEE est une aire marine qu’il faut gérer pour nos besoins propres » a indiqué Tearii Alpha, « nous ne souhaitons pas ouvrir la ZEE à la pêcherie internationale, donc les licences de pêche ne sont pas discutables ». Une déclaration qui a rassuré le syndicat des pêcheurs professionnels. Son président, Jaros Otcenasek, se « réjouit que la qualité des pêcheurs locaux ait été reconnue ».

Le schéma doit maintenant être validé en conseil des ministres la semaine prochaine avant d’être voté à l’assemblée.

Article précedent

La convention particulière avec l’ASN renouvelée

Article suivant

Record d’immatriculations depuis 2011 au fenua

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La stratégie du Pays pour la pêche hauturière