EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

La théorie du complot contamine la démocratie – Edito 29/01/2020

C’est tellement édifiant tout ce qu’on peut lire et entendre autour des origines du coronavirus chinois. Ainsi, si pour certains, y compris en Polynésie, c’est soit une arme biologique de la CIA pour déstabiliser la Chine, soit un moyen trouvé par le régime communiste de Pékin pour diminuer sa population, mais attention c’est obligatoirement ça, ça ne peut être rien d’autre. Il y a deux ans déjà je vous donnais cette définition du complotisme. On l’appelle aussi la « théorie du complot » ou le conspirationnisme. C’est en substance s’imaginer qu’un ou plusieurs petits groupes de gens puissants s’arrangent entre eux dans le plus grand secret pour tromper le peuple afin qu’ils puissent servir leurs intérêts.

Une étude du célèbre institut Ifop qui m’avait déjà servie de référence à l’époque révèle que 8 français sur dix croient au moins à une ou plusieurs théories du complot. La plupart sont dangereuses car elles font naître le doute et la rancœur, elles fragilisent les fondations des démocraties qui n’avaient pas besoin de ça tant ce système politique est déjà décrié plus le temps passe.

L’histoire a de tous temps connue son lot d’épouvantables intrigues, de complots politiques, de trahisons, de mensonges. Certes.

Mais pourquoi y a-t-il autant de gens qui croient aujourd’hui et à ce point à ce genre de choses ? Pourquoi doute-t-on autant ? A la base c’est bien de douter, c’est même grâce à cela que la science a fait des bonds, mais quand même … C’est comme si pour tout ce qui paraissait compliqué, qu’on n’avait ni l’envie, ni la patience et/ou ni la possibilité de comprendre, on avait besoin d’une explication simple, même plutôt simpliste, avec tous les errements que ça a le potentiel d’engendrer.

Que des terroristes étrangers se coordonnent pour détourner des avions et les planter dans des tours afin de traumatiser un pays qu’ils abhorrent à tous les niveaux et dont ils veulent dénoncer l’impérialisme, non ça ne peut pas être ça. C’est la CIA qui a orchestrée les attentats du 11 septembre. Malgré l’absence de preuves et alors qu’Oussama Ben Laden les a revendiqués, on préfère tomber dans une forme de négationnisme ou de révisionnisme car on ne veut pas croire que des fanatiques du moyen orient puissent être aussi dramatiquement futés pour avoir organisé cela. Quand il y a une semaine en lisant la presse nationale on apprenait qu’un manuel d’histoire pour des étudiants de prépa à Science Po présentait les attentats du 11 Septembre comme un événement, je cite : « sans doute orchestré par la CIA » on prend encore un peu plus conscience du péril immédiat dans lequel l’ensemble de notre société est aux prises. Un monde qui n’a plus repères, un monde où le doute jadis pertinent a muté en vile et vaine suspicion.

Article précedent

Olivier Briac, sa vie est un roman

Article suivant

Une plateforme de financement pour les associations

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

La théorie du complot contamine la démocratie – Edito 29/01/2020