ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

La « tolérance » des outre-mer contre l’obscurantisme

© Europe 1

© Europe 1

Contre « ceux qui voudraient que l’on vive dans une société totalitaire et obscurantiste », la ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin, considère que les territoires ultra-marins français sont un « modèle de vie » à la fois gai, ouvert et tolérant.

Lors de l’hommage aux victimes des attentats de Paris, lundi midi au ministère des Outre-mer à Paris, la ministre, George Pau Langevin, a défendu le modèle du vivre-ensemble ultramarin. « Je crois que les outre-mer sont la preuve que l’on peut parfaitement vivre ensemble en n’ayant pas la même couleur de peau, la même religion ou les mêmes éléments de culture », a déclaré la ministre à Radio 1.

Article précedent

L'état d'urgence étendu aux outre-mer hors Pacifique

Article suivant

Flosse demande la prescription de l'affaire Haddad

1 Commentaire

  1. WONG
    17 novembre 2015 à 10h13 — Répondre

    Hahaha ! Vous êtes sérieux ?!
    Vous oubliez bien vite ce qui s’est passé avec l’imam qui voulait installer une mosquée pour les musulmans de Tahiti ! Pétitions sur internet, rumeurs sur Facebook, tête d’animal déposé sur le seuil de la porte etc.. Alors qu’il voulait tout simplement (à mon avis) ouvrir un lieu de culte pour que les musulmans d’ici puissent prier dans un endroit à eux. Après on en sait rien si ces intentions étaient cachées ou malhonnêtes. Bref, tout ça pour dire que le « modèle de vie gai, ouvert et tolérant » ce n’est que sur les cartes postales, Tahiti regorge d’hypocrites racistes et méchants (je parle par expérience) ok pas tous mais il y en as. Alors dire que la Polynésie est symbole d’accueil, de mixité ou de tolérance non.

Laisser un commentaire

PARTAGER

La « tolérance » des outre-mer contre l’obscurantisme