ACTUS LOCALESECONOMIE

La vanille et le rhum polynésien ramènent quatre médailles d’or

Belle moisson de médailles pour le fenua au concours général agricole du Salon de l’Agriculture à Paris. Deux producteurs de vanille et deux de rhum ont reçu une médaille d’or.

La délégation polynésienne de la Chambre de l’agriculture et de la pêche lagonaire n’aura pas fait le déplacement jusqu’à Paris pour rien. En plus de se faire des contacts, les producteurs se sont vu récompensés pour la qualité de leurs produits. En effet, comme chaque année, le concours général agricole est l’occasion pour les producteurs de faire reconnaître la qualité de leur travail.

Vanille Vairupe de Rupe Tuhei-Faahu, producteur de Huahine depuis 2002 a reçu une médaille d’or pour sa première participation. La vanille de Teavu Rurua, qui se présentait au concours pour la troisième fois, a lui aussi été récompensé du même métal.

Le rhum polynésien s’est lui distingué avec une médaille d’or pour le rhum arrangé de Tamure Dream. Ce qui porte à trois – une en argent en 2018 et une en or en 2019- le nombre de médailles pour ce rhum bio réalisé à partir des oranges du plateau de Tamanu à Punaauia. Médaille d’or aussi pour la Pari Pari Distillerie de Taha’a et son T Rhum produit depuis 2015 par Laurent Masseron.

Article précedent

Sommes-nous plus dangereux que le coronavirus pour nous-mêmes ? - Edito 26/02/2020

Article suivant

Le Hine Festival, 4 mars, Stade de Arue

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

La vanille et le rhum polynésien ramènent quatre médailles d’or