ACTUS LOCALESNOUVELLE-CALEDONIESOCIÉTÉ

La version papier des « Nouvelles calédoniennes » va disparaitre à la fin de l’année

Déjà sous procédure de sauvegarde depuis l’an dernier, le seul quotidien de Nouvelle-Calédonie va cesser de publier une édition papier à la fin de l’année, après 51 ans d’existence.

Les salariés des Nouvelles calédoniennes ont appris cette semaine que leur quotidien passera au 100% numérique au 1er janvier prochain. Une édition hebdomadaire, englobant l’actuel magazine TV, devrait toutefois survivre. La société éditrice, Melchior, est en procédure de sauvegarde depuis avril 2021, rappelle Nouvelle-Calédonie La 1ère.

L’imprimerie des Nouvelles calédoniennes, Pacifique Rotative, sera donc fermée et la plupart de ses salariés seront licenciés. Moins de craintes chez les journalistes sur ce plan, mais ils alertent déjà sur la préparation toute relative de ce passage au digital : le site Internet est qualifié de « vieillissant », et il n’existe pas d’application mobile. Des lacunes qui devraient, selon la direction, être comblées au cours de l’année prochaine.

Une situation qui illustre à la fois la désaffection du public pour l’information payante, et peut-être plus généralement pour la lecture, les coûts de production mis à mal par l’augmentation du prix du papier, et la baisse des recettes publicitaires. La Polynésie non plus n’est pas épargné par cette évolution mondiale, comme l’a encore prouvé tout récemment la disparition de La Dépêche de Tahiti.

 

Article précedent

LA PASSION DU VIN 04/08/22

Article suivant

Un "début de solution" pour les jeunes diplômés aides-soignants

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

La version papier des « Nouvelles calédoniennes » va disparaitre à la fin de l’année