ACTUS LOCALESSPORTS

La World Surf League envisage des pré-trials dès la mi-mai

Le président Fritch a reçu deux responsables de la World Surf League samedi. Il est envisagé d’organiser des pré-trials pour la Billabong pro dès le mois de mai, ouvertes aux surfeurs tahitiens et hawaiiens.

Deux responsables de la World Surf League (WSL) ont été reçus par le président Fritch et une partie du gouvernement, samedi. L’un d’eux, Jodi Willmott est la représentante WSL de Hawaii. Cet entretien a permis d’évoquer le regroupement de Tahiti et Hawaii dans une même région par la WSL. Grâce à ce changement, les surfeurs polynésiens pourront participer plus facilement aux compétitions de surf organisées à Hawaii et inversement. La World Surf League envisage d’ailleurs d’organiser des pré-trials à la Billabong pro vers la mi-mai, qui regrouperaient des surfeurs tahitiens et hawaiiens.

Cette rencontre a permis à la présidence de répéter que la Billabong pro organisée à Teahupoo constitue une « formidable promotion de Tahiti ». Un très large public suit cette compétition retransmise en direct sur différents sites Internet, à travers le monde. Les retombées financières pour la population sur place sont importantes. L’intérêt pour l’événement et ce sport si cher aux Polynésiens devrait continuer à croître dans les années à venir, le surf devenant à partir des prochains JO de Tokyo, en 2020, une discipline olympique.

D’après le communiqué de la présidence.

Article précedent

Les deux Tahitiens engagés, rapidement éliminés de la Billabong pro

Article suivant

Billy Besson a été opéré et se porte bien

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La World Surf League envisage des pré-trials dès la mi-mai