ACTUS LOCALESJUSTICE

L’affaire Laurey-Cross de nouveau renvoyée

Le procès en diffamation intenté par l’ancien vice-président, Nuihau Laurey, contre l’élue UPLD, Tina Cross, n’a finalement pas eu lieu mardi matin. La présidente du tribunal correctionnel a invoqué une simple « audience de vacation » pour renvoyer l’affaire au 5 septembre prochain.

Mardi matin, le tribunal correctionnel de Papeete devait juger les trois citations directes pour « diffamation envers un citoyen en charge d’un mandat public » déposées en mai 2016 par l’ancien vice-président, Nuihau Laurey, contre l’élue UPLD, Tina Cross. L’élue indépendantiste avait accusé le vice président en charge des énergies d’avoir favorisé EDT dans l’appel d’offre pour la concession de Secosud. L’affaire avait déjà été renvoyée à deux reprises à la demande de l’élue UPLD.

Mais ce matin, c’est la présidente du tribunal correctionnel qui a demandé une nouvelle date de renvoi. Le conseil de Nuihau Laurey, Me Arcus Usang, s’est ému de ce nouveau délai, estimant à l’audience que « les avocats (étaient) prêts » et que « cette date (avait) été justement choisie pour plaider le dossier ». Mais la présidente du tribunal correctionnel a expliqué que cette audience était une simple « audience de vacation et qu’elle (n’avait) vocation qu’à juger les personnes détenues ». Le procès a donc été renvoyé au 5 septembre prochain.

Article précedent

La nouvelle jeunesse de Temaeva

Article suivant

Tetuahau Temaru remplace Moetai Brotherson à Faa'a

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

L’affaire Laurey-Cross de nouveau renvoyée