ACTUS LOCALESECONOMIESANTÉTOURISME

L’application TousAntiCovid va servir de pass sanitaire pour les vols vers l’outremer

L’application française TousAntiCovid, créée pour lutter contre l’épidémie en aidant au traçage des malades, va intégrer un carnet permettant de prouver le résultat d’un test de dépistage, puis, à terme, certifier l’état vaccinal. Une fonctionnalité qui doit être testée en priorité pour les vols vers l’Outre-mer, mais rien n’indique pour l’instant que la ligne Paris – Tahiti sera tout de suite concernée.

« TousAntiCovid-Carnet », c’est le nom de la nouvelle fonctionnalité de l’application française (ex-StopCovid) de traçage déjà téléchargé 15 millions de fois. Elle doit être expérimentée dans ces prochains jours, comme le rapportait dès dimanche notre partenaire Outremers 360°. L’idée : « stocker sous forme numérique et de manière sécurisée une preuve de test négatif ou positif certifiée et, demain, une attestation certifiée de vaccination », précise l’État. Cette fonctionnalité doit dans un premier temps être utilisée pour les vols « vers la Corse et l’Outre-mer », tous conditionnés à une preuve de non-contamination ou de vaccination. Elle pourrait ensuite être étendue à d’autres déplacements, vers les pays de l’Union Européenne, notamment.

Lutter contre la fraude et éviter le papier

Concrètement, les résultats des tests PCR et antigéniques réalisés en métropole seront tous certifiés numériquement, grâce à une plateforme mise en place par l’Assurance maladie. Les documents remis aux patients comprendront un « Datamatrix » – similaire à un QR Code – qui pourra ensuite être scanné, via l’application TousAntiCovid ou directement par la compagnie aérienne ou les autorités. Ceux qui reçoivent leur résultat par SMS pourront l’intégrer à l’application à l’aide d’un lien dédié, précise France-Info. À partir du 29 avril, les certificats de vaccination seront, eux aussi, authentifiés et intégrés à TousAntiCovid.

L’idée de numériser les preuves de dépistage n’est pas neuve : des compagnies comme Air Caraïbes, French Bee et Air France utilisent déjà depuis plusieurs mois une application pilote – AOKPass – sur leurs lignes vers les Antilles. Rien n’interdira aux voyageurs de continuer à présenter des certificats au format papier, a précisé le secrétaire d’État au numérique Cédric O, cité par le Figaro. Lors d’une conférence de presse ce lundi, il a expliqué que cette nouvelle forme de certificat numérique, présentée comme une « alternative » au papier, avait pour « objectif de faciliter la vie des Français », de lutter contre la fraude, et de préparer la réouverture sécurisée des frontières « dans le cadre du certificat vert » développé par l’UE.

« Trop tôt pour savoir » si les vols vers la Polynésie seront concernés

Parmi les premières compagnies qui vont expérimenter l’application « TousAntiCovid-Carnet », Air Corsica, mais aussi Air France. Cette fonctionnalité sera-t-elle testée sur les vols Paris -Tahiti ? « C’est encore trop tôt pour le savoir » répond la direction locale de la compagnie tricolore, qui rappelle que l’expérimentation de AOKPass n’avait pas été étendue aux rotations polynésiennes. Cette nouvelle fonctionnalité devrait tout de même intéresser le Pays, compétent en matière de Santé, et qui cherche à développer des outils harmonisés avec la métropole pour appliquer son protocole sanitaire. Si les motifs impérieux restent pour l’instant de mise pour se déplacer entre Paris et Tahiti, les voyageurs pleinement vaccinés devraient pouvoir être dispensés de quarantaine dès le 1er mai. Reste à savoir si « TousAntiCovid-Carnet » pourra servir de preuve à l’aéroport.

Cédric O a en outre indiqué qu’il n’était pas prévu d’étendre l’utilisation de ce certificat pour l’accès à certains lieux du quotidien, dont des cinémas ou des restaurants, comme cela a pu être évoqué dans le débat public ces derniers mois. « Aucun pass sanitaire n’est envisagé par le gouvernement pour les commerces » explique le secrétaire d’État. Un débat est en cours, en revanche, pour l’appliquer « à des lieux avec de fortes concentrations de personnes, comme les concerts, les festivals ou bien les salons professionnels », précise le Figaro.

Article précedent

LA PASSION DU VIN 19/04/2021

Article suivant

La minute de l'entrepreneur 19/04/2021

1 Commentaire

  1. Olivier PONS
    20 avril 2021 à 0h57 — Répondre

    « les voyageurs pleinement vaccinés devraient pouvoir être dispensés de quarantaine dès le 1er mai », donc les plus de 65 ans. En métropole les 18 55 ans devront attendre le 15 juin pour avoir la première dose… et attendre fin août pour avoir la seconde. Donc il faudrait attendre septembre pour voir des familles en Polynésie… au moment de la rentrée scolaire. Donc in fine, pas de tourisme familial en Polynésie avant les vacances d’automne. Eh oh, il y a un pilote dans l’avion Polynésien ?

Répondre à Olivier PONS Annuler la réponse.

PARTAGER

L’application TousAntiCovid va servir de pass sanitaire pour les vols vers l’outremer