ACTUS LOCALESECONOMIE

Latam serre la ceinture pour se maintenir en Polynésie

Latam (ex Lan Airlines) a annoncé vendredi avoir signé un accord commercial avec Air Tahiti Nui qui assurera d’ici la fin de l’année sa représentation commerciale. Si la compagnie sud-américaine se maintient en Polynésie cette annonce n’est pas sans conséquences pour ses employés dont une partie pourrait perdre son emploi.

Les temps sont durs. L’objectif de l’accord passé entre Latam et Air Tahiti Nui est de permettre à la compagnie sud-américaine de faire des économies. En confiant sa représentation commerciale à Air Tahiti Nui, Latam veut réduire ses coûts de fonctionnement. Si rien ne change du côté de l’aéroport, Latam va fermer ses bureaux du centre Vaima pour les transférer au siège de la compagnie au tiare. Air Tahiti Nui gèrera donc d’ici la fin de l’année « les activités de ventes et de marketing de Latam ainsi que la commercialisation et les relations clients dans la région », indique le communiqué de presse envoyé aux médias vendredi. Une partie du personnel de l’équipe commerciale devrait d’ailleurs être reprise pour assurer la continuité de vente du produit. Mais une partie seulement. Interrogé sur le nombre de licenciements à venir, le directeur régional de Latam, Alfonso Luna, esquive le sujet et lâche que seule une minorité de son personnel ne sera pas reprise. Lui-même quittera le territoire d’ici la fin de l’année pour rejoindre le siège central de sa compagnie au Chili. Pour Alfonso Luna cet accord doit permettre d’améliorer les bénéfices de la compagnie en s’adjoignant les services « du meilleur partenaire » et surtout « d’assurer le maintient de la présence de Latam en Polynésie française ». Une présence effective depuis 1967.

Article précedent

Édouard Fritch en mission à Hawaii

Article suivant

Brésil: intervention de la dernière chance pour Dilma Rousseff

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Latam serre la ceinture pour se maintenir en Polynésie