ACTUS LOCALESNUMERIQUE

L’attestation numérique pas applicable en Polynésie

Le haut-commissariat a annoncé ce dimanche que la mesure annoncée en métropole – une attestation numérique générée par le site du ministère de l’Intérieur et pourvue d’un QR code pour les contrôles, et qui entre en vigueur ce lundi – n’est pas applicable en Polynésie française. 

« En raison de contraintes techniques, l’attestation numérique ne sera pas applicable en Polynésie française, peut-on lire sur la page Facebook du hausserait. Seul le format papier reste en vigueur, qu’il soit imprimé ou recopié à la main sur feuille libre. » Au grand dam des internautes qui se plaignent de la difficulté technique ou financière d’imprimer ou de recopier le formulaire.

Parmi ces « contraintes techniques », le fait que la police municipale qui réalise une grande partie des contrôles ne soit « pas équipée », et que le réseau mobile nécessaire à sa mise en oeuvre ne couvre pas toute la Polynésie, a précisé le Haut-commissariat à Radio1.

L’application « Covid Reader » utilisée pour lire les QR codes générés sur les smartphones des usagers est dimensionnée pour les terminaux NEO  de la police nationale et de la gendarmerie — il s’agit d’appareils Sony (smartphones Xperia X ou tablettes Xperia Z4) qui fonctionnent sous une version Android modifiée. En 2018, une mission parlementaire sur les enjeux de sécurité recommandait le développement d’un système NEO-PM pour les polices municipales.

Article précedent

"Dessine-moi un cours" : le témoignage d'une enseignante avant la rentrée virtuelle

Article suivant

Le vol TN904 est arrivé à Shanghai pour prendre livraison des fournitures médicales

1 Commentaire

  1. Changarnier Marc
    8 avril 2020 à 10h50 — Répondre

    Bla bla bla. Incompétence. Tout comme le suivi non rigoureux à priori des personnes en quatorzaine ou diagnostiquées positives qui ont pour conséquences ces derniers jours d’une augmentation des cas qui aurait pu être évitée et dont les conséquences nous pénalisent tous car justifiant une extension du confinement, de la désorganisation des circuits d’approvisionnement, de l’allongement de l’arrêt de l’activité économique au delà du supportable pour les entreprises et la population.

Répondre à Changarnier Marc Annuler la réponse.

PARTAGER

L’attestation numérique pas applicable en Polynésie