ACTUS LOCALESJUSTICE

L’auteur d’un crochet fatal aux assises

La troisième session des assises s’ouvrira lundi au tribunal de Papeete. Six affaires seront jugées durant la quinzaine dont cinq concernent des viols, majoritairement intrafamiliaux sur des mineurs de 15 ans. Le sixième dossier porte sur une dispute qui a mal tourné en septembre 2013 à Taha’a. L’auteur d’un unique coup fatal pour sa victime comparaîtra pour « violence ayant entraîné la mort sans intention de la donner ».

Une seule des affaires inscrites au rôle de cette troisième session d’assises de l’année concerne des faits de violence. Elle sera jugée mardi 13 et mercredi 14 septembre. Les faits remontent au mois de septembre 2013 sur l’île de Taha’a. Deux hommes, âgés alors tout les deux de 55 ans, se disputent au sujet d’un parc à poissons. La victime en exploite un depuis plusieurs années sur un domaine familial, tandis que l’accusé a reçu l’autorisation administrative d’exploiter un parc à poissons voisin. Lors d’une discussion, ce dernier fait comprendre à sa future victime qu’il va prochainement lui prendre son parc à poisson. La dispute s’envenime et l’accusé porte un crochet à la mâchoire de son adversaire qui s’écroule et meurt quasiment sur le coup. L’autopsie révélera que le décès est lié à une hémorragie méningée causée par le coup reçu. L’accusé est pourtant présenté comme quelqu’un d’un gabarit normal et n’était ni sous l’emprise de drogue ou d’alcool. L’homme est d’ailleurs très apprécié sur l’île où il est très impliqué dans la communauté protestante. Après avoir effectué un an de détention provisoire l’auteur du coup fatal a été libéré et placé sous contrôle judiciaire. Il comparaîtra donc libre devant la cour d’assises de Papeete où il encourt une peine de 15 ans de prison ferme.

Lors de cette session d’assises trois affaires de viol par ascendant ou personne ayant autorité commis sur mineurs de 15 ans  sont également inscrites au rôle. Mais aussi deux affaires de viols sur des adultes. L’un des dossiers concerne le viol d’un détenu de Nuutania par un de ses codétenus. Les faits remontent au mois d’août 2014. C’est sur ce dossier que mardi matin s’ouvrira cette troisième session d’assises.

Article précedent

Climat: la Chine ratifie l'accord de Paris, les USA doivent suivre

Article suivant

Gaston Flosse entendu dans l’affaire Mahana Beach

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

L’auteur d’un crochet fatal aux assises