ACTUS LOCALESPOLITIQUE

« Le candidat du PS a été saboté par son propre parti »

Jacky Bryant © Radio 1

En Polynésie, Heiura- Les Verts avait choisi de soutenir le candidat du Parti socialiste, Benoit Hamon. Le candidat surprise des primaires de la gauche a subit une véritable défaite en métropole mais aussi sur le fenua avec seulement 2,91% des voix. Pour son représentant local, Jacky Bryant, cette déroute est due au Parti socialiste lui-même.

Faute de renouvellement de convention entre le Tavini et le Parti socialiste, c’est le parti Heiura-Les Verts de Jacky Bryant qui a fait campagne pour Benoit Hamon sur le fenua. Mais que ce soit en Polynésie ou en métropole, le candidat de la gauche n’a pas séduit. Localement, son score est de 2,91% et de 6,3% sur le plan national. Pour Jacky Bryant, cette franche défaite est due à l’absence d’un accord avec le Tavini mais surtout au comportement du PS envers son propre candidat.

Pour le second tour, Jacky Bryant a appelé à voter pour Emmanuel Macron puisque « l’arrivée de Marine Le Pen et du FN aux responsabilités suprêmes de la République signifierait la fin des libertés et c’est une des valeurs pour lesquelles il n’y a aucun possibilité de concession ». Une consigne de vote « qui ne veut pas dire que l’on cautionne le contenu de son programme », a souligné Jacky Bryant.

Article précedent

François Fillon arrive en tête à Papeete

Article suivant

"Je dis bravo à cette population qui s'est abstenue"

1 Commentaire

  1. simone grand
    24 avril 2017 à 8h20 — Répondre

    Je crois plutôt que plus que Fillon chez les LR, Hamon s’est saboté tout seul et a entraîné son parti dans sa chute.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

« Le candidat du PS a été saboté par son propre parti »