ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Le CESC favorable à la réforme des aides à la pêche

Le Conseil économique, social et culturel (CESC) a voté un avis favorable à la refonte des dispositifs d’aides au secteur de la pêche du gouvernement. Néanmoins, il a émis des réserves sur certaines modalités du texte, comme la suppression progressive sur trois ans de l’aide à la glace.

Réunis en séance plénière mardi, les membres du CESC ont émis un avis favorable au projet de loi du Pays relatif aux aides au secteur de la pêche. Le CESC « adhère » à la réactualisation des « anciens dispositifs d’aides » du fait de leur « inefficacité ». Par contre, la société civile a émis « ses plus fortes réserves » sur certaines mesures proposées, parmi lesquelles la suppression progressive sur trois ans de l’aide à la glace et la suppression progressive sur cinq ans de l’aide à l’exportation, qui participent à la régulation du prix du poisson sur le marché local. Pour le CESC, ces suppressions d’aides affecteront d’abord les plus petites structures et les pêcheurs artisanaux côtiers dans un secteur déjà « fragile ».

« Convaincu » que la pêche constitue « l’un des piliers économique et social les plus importants de l’économie bleue », le CESC regrette que le Centre des métiers de la mer (CMMPF) n’ait pas poursuivi toutes ses activités de formations liées à la pêche, notamment celle de patron de pêche sur les thoniers. Les membres de la société civile ont également relevé l’absence d’indication du coût budgétaire du projet de loi du Pays alors que les modalités du texte dépendent directement des moyens qui seront investis.

Article précedent

Le nombre de touriste a doublé en trois ans à Raiatea

Article suivant

Un vol d’Air Tahiti dérouté pour une odeur de brûlé

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le CESC favorable à la réforme des aides à la pêche