ACTUS LOCALESSANTÉ

Le CESC favorable au schéma d’organisation sanitaire

©cesc

©cesc

Le Conseil économique, social et culturel (CESC) s’est penché, jeudi matin, sur le projet de délibération portant approbation du schéma d’organisation sanitaire pour la période 2015-2020.  Bien accueilli par les conseillers, le projet a reçu un avis favorable à l’unanimité moins une voix.

« Le pays ne dispose plus de véritable politique de santé depuis 10 ans ». Du dernier schéma d’organisation sanitaire prévu pour la période 2002 à 2008 et prorogé depuis, seuls 63 des 162 objectifs avaient été atteint… Le schéma 2015-2020 établit six grands axes. Dans le premier, il est question de la création d’une « Autorité de régulation de la santé et de la protection sociale » organisée par les effectifs de la direction de la Santé. Le texte annonce également le maintien des hôpitaux de Taiohae, Taravao et Uturoa. Tous seraient regroupés au sein d’un service hospitalier unifié. Le second axe propose d’améliorer la santé primaire dans les archipels avec un renforcement des équipements de transports sanitaires. Le troisième axe veut « adapter l’offre à l’évolution des besoins » en priorisant l’augmentation de l’offre en matière de dialyse, de santé mentale et de lutte contre le cancer. Mais c’est sur l’axe quatre que le CESC a émis quelques réserves concernant la prévention et la promotion de la santé. Le docteur et représentant, Jean-François Wiart, a indiqué que « la malbouffe » allait « tuer la CPS ». Les membres du CESC ont regretté la fermeture de la Maison du diabétique à l’heure où « l’hôpital est submergé par le diabète ». Le ministre de la Santé, Patrick Howell lui aussi a assuré qu’il « regrettait » cette fermeture, pourtant intervenue sous son ministère, mais il s’est focalise sur les « changements de comportement » à adopter.

 SOS HOWELL01

Le CESC a pointé du doigt « l’incohérence » entre le discours du gouvernement et sa politique notamment à l’égard des roulottes installées à proximité des écoles. Sur ce point, le ministre botte en touche et aborde la nécessité de créer une loi pour s’opposer aux roulottes mais « un jour »

Le cinquième axe du schéma aborde la prise en charge des personnes âgées avec le soutien de la prise en charge à domicile. Le dernier axe aborde l’instauration d’un espace numérique de santé. Compte tenu de la nécessité de la mise en place d’une politique de santé en Polynésie, le projet d’avis a été adopté à l’unanimité moins un.

Article précedent

Tatauroscope du Vendredi 20 novembre 2015

Article suivant

Appel à témoins pour retrouver une ado de 16 ans

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Le CESC favorable au schéma d’organisation sanitaire