ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Le CFPA formera au permis de conduire

@DR

Une loi du Pays est dans les rouages pour faire en sorte que les jeunes en recherche d’emploi puissent passer le code ainsi que la conduite au CFPA. Pour le président du Pays cela leur reviendra moins cher et qu’il y aura sans doute un meilleur taux de réussite, tout comme au RSMA.      

L’ouverture de la session administrative est l’occasion pour les présidents de l’Assembléeet du Pays de faire un bilan des actions passées, mais aussi de donner la ligne directrice future.

Édouard Fritch a affirmé dans son discours que « la situation économique continue de s’améliorer » en se basant sur les chiffres de l’IEOM et l’ISPF. Il a rappelé que l’une des priorités du Pays est la lutte contre la vie chère, pour augmenter le pouvoir d’achat de tout un chacun.

Édouard Fritch en a donc profité pour rappeler l’une de ses promesses électorales, la mise en place d’un financement à 80% du permis de conduire des jeunes à la recherche d’un emploi. Il a affirmé jeudi matin qu’une loi du Pays pour « faciliter l’accessibilité du permis de conduire », tant au niveau des délais que du prix, était dans les tuyaux. Le Centre de formation pour adultes serait en charge de ces sessions de formation, à l’exemple du GSMA.

Les grands projets Hao et le Village Tahitien

Le président du Pays a annoncé que désormais il ne communiquera plus sur le calendrier des travaux du projet aquacole, car il précise qu’il s’agit  « d’un investissement privé ». Par contre il a assuré devant l’assmblée que l’investisseur est déterminé à réaliser ce projet, qui va d’ailleurs « entrer en phase travaux dans les prochaines semaines ».

Pour le Village tahitien, Édouard Fritch a rappelé les 45 jours supplémentaires accordés au groupement Kaitiaki Tagaloa.

En attendant, un appel à candidatures international pour la maîtrise d’œuvre du complexe de congrès et de spectacles sera lancé. Le président a également annoncé le lancement du projet de marina sur ce site via les investissements publics.

La route des coteaux de nouveau d’actualité

Les études pour ce projet, qui se situe à 300-400 mètres d’altitude, vont être lancées. La route devrait faire 5 kilomètres, de Tipaerui à Faa’a, en passant par Saint-Hilaire, pour rejoindre Miri à Punaauia par les hauteurs. La route des coteaux devrait mise en service en 2024.

Le tourisme en pleine expansion  

Édouard Fritch a rappelé que l’an dernier la Polynésie a dépassé les 200 000 touristes, grâce à l’ouverture du ciel polynésien aux compagnies aériennes telles que French Bee ou United Airlines. Cela a induit, selon lui, la création de près de 900 emplois ces deux dernières années.

La culture « au centre de l’activité touristique »

Le projet phare dans le domaine de la culture est l’aménagement du site de Taputapuatea, après son classement à l’Unesco en novembre dernier, pour un montant de 50 millions Fcfp. Il s’agit d’un parcours de visite, d’un autoguide, de la pose d’une signalétique ou encore de la création d’un débarcadère.

Le président Édouard Fritch a aussi assuré que le centre culturel de Papeete est en bonne voie, puisque le permis de construire devrait être déposé d’ici la fin du mois de juin.

 

 

 

Article précedent

Douanes : un jour de grève pour se faire entendre

Article suivant

55 % des lycéens d’Opunohu embauchés dans l’agriculture locale

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Le CFPA formera au permis de conduire