ACTUS LOCALESJUSTICE

Le chauffard du réveillon placé en détention provisoire

L’homme qui, samedi soir, a renversé et tué un enfant de 5 ans devant le temple de Taunoa a été placé en détention provisoire dans l’attente de son procès. Présenté lundi après-midi en comparution immédiate, le quinquagénaire a demandé un délai pour préparer sa défense. Le jugement a été reporté au 23 janvier prochain.

L’homme de 51 ans qui a renversé et tué un petit garçon de 5 ans samedi soir à Taunoa devait être jugé lundi après-midi en comparution immédiate. Comme la loi le permet, il a demandé un délai pour préparer sa défense. Samedi soir, cet entrepreneur en bâtiment résidant à Papeete était au volant de son 4×4. Arrivé au niveau du temple, il n’a pas su éviter l’enfant qui, caché entre deux véhicules stationnés,  a surgit devant sa voiture. Le jeune garçon n’a pas survécu à ses blessures. Lors de son interpellation le conducteur présentait un défaut d’assurance et un taux d’alcoolémie délictuel de 0,44 mg d’alcool par litre d’air expiré. Un fait sur lequel, le procureur a particulièrement insisté, qualifiant le drame « d’inexcusable ». « On le répète, on le rabâche, certains conducteurs n’arrivent pas à comprendre deux choses fondamentales. Premièrement c’est qu’avoir un véhicule peut s’apparenter à avoir une arme, ça veut dire que l’on peut blesser, tuer. Et deuxièmement, on ne conduit en aucun cas lorsque l’on est sous l’emprise de l’alcool » a martelé le procureur pour qui le drame aurait pu être évité si il n’y avait pas eu l’alcool. Le procureur a d’ailleurs rappelé que le conducteur avait déjà été condamné en 2006 à 3 mois de prison avec sursis et retrait de permis pour conduite sous état alcoolique. C’est sur ces arguments que le ministère public a demandé le placement en détention provisoire du conducteur. De son côté, l’avocat de la défense, Me Jourdaine a évoqué un drame « qui aurait pu arriver à beaucoup de personne ». L’avocat s’est également étonné que son client soit présenté en comparution immédiate « sans prendre le temps d’entendre des témoins, on dirait une justice expéditive ». Me Jourdaine a demandé un bracelet électronique pour son client mais les juges ont ordonné le placement en détention provisoire du conducteur jusqu’à l’audience fixée au 23 janvier prochain.

Article précedent

Les braconniers de Bora Bora seront jugés le 25 janvier

Article suivant

Chili: gigantesque incendie de forêt près de Valparaiso

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le chauffard du réveillon placé en détention provisoire