ACTUS LOCALESECONOMIE

Le climat des affaires « au niveau du début des années 2000 »

Selon l’Institut d’émission d’Outre-mer (IEOM), la reprise économique « se confirme ». L’enquête trimestrielle effectuée auprès des chefs d’entreprises locaux montre que l’indicateur du climat des affaires (ICA) est à la hausse en cette fin d’année.

Le « climat des affaires » est un indicateur qui regroupe des sondages d’opinion réalisée auprès des chefs d’entreprises des grands secteurs de l’économie. Selon l’IEOM, l’amélioration du climat des affaires se poursuit et sa progression s’accélère au troisième trimestre 2016 (+3,1 points, après +1,7 point). « L’ICA s’établit à 114,5 points, renouant avec un niveau qui n’avait plus été atteint depuis le début des années 2000 ». Plusieurs facteurs expliquent l’évolution du climat d’affaire. Il y a notamment le renforcement de l’activité et de la trésorerie des entreprises et l’optimisme des patrons pour leur activité lors des prochains mois. Les prévisions d’investissement à un an des chefs d’entreprise s’inscrivent de nouveau en hausse dans l’ensemble des secteurs et contribuent à la progression de l’ICA. Cependant, l’enquête de conjoncture effectuée par l’IEOM au troisième trimestre 2016 montre que l’amélioration de l’activité à cette période de l’année concerne en particulier les secteurs de l’industrie, du commerce et des services. Au deuxième trimestre, le dynamisme de l’activité s’est traduit par une hausse des effectifs dans l’ensemble des secteurs à l’exception du BTP. Au prochain trimestre, les professionnels anticipent une progression de leur activité et pensent ajuster leurs effectifs à la hausse.

 

0912e47dde9d1a3e24479a4d77aa95c241cbd1f5
Article précedent

Poète et musicien, Leonard Cohen s'éteint à 82 ans

© Facebook Enoha Manuia Teiva
Article suivant

La zone des recherches du poti marara élargie

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le climat des affaires « au niveau du début des années 2000 »