ACTUS LOCALESECONOMIE

Le contrat définitif pour le Mahana Beach toujours pas signé

La signature du contrat définitif était prévue pour le 30 juin « au plus tard ». Mais aujourd’hui, le 3 juillet, il n’y a toujours pas eu de signature. Selon Tahiti Infos, le groupe chinois qui avait signé le protocole d’accord, n’a pas réussi à réunir les 270 milliards de Fcfp nécessaires au projet.

La signature était prévue pour le 30 juin « au plus tard », avait même dit Édouard Fritch. Mais nous sommes le 3 juillet et le contrat définitif n’a toujours pas été signé. Selon une information de Tahiti Infos, le Pays a constaté vendredi dernier la défaillance de l’investisseur et se trouve aujourd’hui contraint de reconsidérer le mode de financement de ce projet et le calendrier de sa construction. Toujours selon nos confrères, le groupe chinois n’aurait pas réussi à réunir les 270 milliards de Fcfp nécessaires au projet.

Le ministre de l’Équipement, Albert Solia, interrogé samedi à ce sujet, a refusé de répondre à nos questions, expliquant simplement que nous aurions plus d’informations dans les jours qui viennent. Un conseil d’administration de TNAD est prévu ce lundi et ce sujet devrait être à l’ordre du jour de la réunion.

L’ouverture du complexe touristique de Punaauia était prévue pour mi-2022. Un protocole d’accord avait été signé en décembre avec un ensemble d’investisseurs chinois composé de Recas Global Limited, China Railway international et R&F Properties. Ce groupe devait financer les 270 milliards de Fcfp, soit le coût global estimé du Tahiti Mahana Beach. Il restait à signer le contrat définitif, ce qui n’a toujours pas été fait. Un membre du gouvernement parlait déjà mercredi d’un « plan B ». Reste à savoir ce que le gouvernement a prévu pour pallier cet échec.

Ce complexe touristique, c’est 3 000 chambres, des commerces, des infrastructures de divertissement, un centre de convention de 600 à 800 places, une galerie d’art, un Aquaparc, une marina… Mais visiblement pas pour tout de suite.

 

 

 

 

Article précedent

Faratea, le futur site du développement aquacole

Article suivant

Le retour de Barrillot "dans les tuyaux"

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le contrat définitif pour le Mahana Beach toujours pas signé