ACTUS LOCALESECONOMIESANTÉSOCIÉTÉ

Le couvre-feu à 22 heures tous les jours de la semaine


Le haut-commissaire Dominique Sorain a annoncé, aux côtés d’Édouard Fritch, de nouveaux aménagements du protocole sanitaire applicables à partir de mardi 16 mars. Les règles encadrant les rassemblements publics, certaines manifestations et certains établissements sont assouplis. Tout comme le couvre-feu, aligné sur les horaires du jeudi et vendredi. 

Ces aménagements étaient très attendus et probablement plus légers que certains espéraient. Pour les autorités il s’agissait de s’adapter à un nouveau contexte sanitaire, « meilleur que dans la plupart des endroits du monde » comme le précise Dominique Sorain. Une quinzaine de cas quotidiens – soit une incidence de 22 cas pour 100 000 habitants par semaine contre plus de 1 000 au pic de l’épidémie – des hospitalisations et une mortalité toujours existantes mais qui ont très largement ralenti, et surtout un variant britannique qui, malgré la découverte d’une quinzaine de cas, « ne circule a priori pas »… « La situation est stable et globalement bonne », résume Édouard Fritch. Et pourtant, les autorités, qui s’étaient fixé comme objectif début février de stopper complètement l’épidémie au fenua grâce à la fermeture des vols touristiques et la quatorzaine, continuent à appeler à la « vigilance ». « Les exemples récents de Wallis-et-Futuna et de la Nouvelle-Calédonie nous rappellent que des montées brutales de l’épidémie sont possibles », note Dominique Sorain. La plupart des restrictions sanitaires – dont le port du masque obligatoire dans certaines zones et l’interdiction des évènements festifs notamment – restent donc en place. Seuls six aménagements ont été annoncés pour « diminuer, desserrer les contraintes » à partir de mardi 16 mars :

  • Les rassemblements dans l’espace public pourront aller jusqu’à 15 personnes contre 6 depuis le mois d’octobre
  • Les foires et salons pourront avoir lieu dans la limite d’une jauge d’exposants et de visiteurs précisés par arrêté
  • Les salles de jeux (bowling, jeux vidéo…) vont pourvoir rouvrir dans le respect de certaines contraintes sanitaires
  • Les bars n’ayant pas d’activité de restauration, les seuls encore fermés administrativement, pourront aussi reprendre leur activité
  • Les salles de spectacles pourront accueillir jusqu’à 500 personnes dans la limite de la moitié de leur capacité maximale
  • Le couvre-feu, déjà décalé d’une heure les jeudi et vendredi, sera désormais en œuvre de 22 heures à 4 heures du matin tous les jours de la semaine.

Des mesures encore une fois « réversibles immédiatement » si la situation sanitaire l’exige et qui sont programmées jusqu’au 7 avril inclus, soit après le weekend de Pâques. De nouvelles annonces pourraient être faites à ce moment-là. À noter qu’aucun cluster n’a été repéré dans les établissements rouverts le 15 février dernier, ni dans lors entrainements et compétitions sportives qui ont été réautorisés.

Article précedent

La minute de l'entrepreneur 11/03/2021

Article suivant

« Toxique » : la preuve d’un mensonge d’État, pour Oscar Temaru

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Le couvre-feu à 22 heures tous les jours de la semaine