ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Le député Moetai Brotherson prépare sa proposition de loi sur la dépénalisation du cannabis

Au lendemain de la condamnation des responsables du Street Shop de Papeete, Moetai Brotherson a confirmé à Radio1 son intention de présenter à l’Assemblée nationale une proposition de loi sur la dépénalisation de l’usage récréatif du cannabis, et la légalisation de son usage thérapeutique. C’était l’un de ses thèmes de campagne aux législatives.

Moetai Brotherson se déplacera en septembre prochain au Portugal avec des parlementaires nationaux et des acteurs du secteur de la santé, pour faire un bilan de la dépénalisation dans ce pays qui date de 2001. Il prévoit d’introduire sa proposition de loi à la fin de l’année.

Autre proposition de loi que le député Tavini entend déposer devant l’Assemblée nationale, celle visant à modifier les conditions d’octroi de la loi Morin sur les indemnisations de victimes des essais nucléaires, en élargissant son périmètre aux conséquences transgénérationnelles.

 

Article précedent

« Nous avons un devoir de mémoire et de justice » Tania Pihahuna  

Article suivant

Le SAGE sera promulgué début 2020

4 Commentaires

  1. Here vau ia oe
    16 mai 2019 à 13h16 — Répondre

    Y a pas chose à faire avant cette légalisation ?….

  2. Here vau ia oe
    16 mai 2019 à 13h18 — Répondre

    Y a pas autre chose à faire avant cette légalisation ?

  3. Hirinake
    16 mai 2019 à 19h56 — Répondre

    Bravo monsieur le Député l’électorat protestant et catholique saura s’en souvenir. Prochaine étape demandez aussi tant qu’a faire la dépénalisation de l’ice et quelle bel preuve d’amour pour notre jeunesse déjà foutue par le pakalolo et qu’on va encourager a fumer du cannabis.
    Qu’on le veuille ou pas le cannabis est une drogue qui rend tares les gens.
    E aha hoi teie tepute tane.

  4. MATA
    17 mai 2019 à 14h31 — Répondre

    Si, il y a toujours autre chose à faire mais le paka est toujours d’actualité en polynésie et plus que jamais. N’est-il pas temps de légiférer sur cette drogue que le monde a tant diabolisée pour arriver en 2018 à légaliser cette dernière. Et pourquoi s’acharner sur le paka alors que le tabac et l’alcool sont des drogues addictives légales qui pourtant causes de nombreuses maladies, de morts sur les routes et des violences familiales? Que les politiques orientent leur actions vers la ICE qui détruit de nombreuse familles et des jeunes en plus.

Répondre à Hirinake Annuler la réponse.

PARTAGER

Le député Moetai Brotherson prépare sa proposition de loi sur la dépénalisation du cannabis