ACTUS LOCALESCULTURE

Le dernier titre de Takanini contre la pêche industrielle aux Marquises

Le célèbre groupe marquisien, Takanini, vient de diffuser une nouvelle chanson très engagée. Le groupe s’oppose au projet de pêcherie industrielle prévu dans l’archipel avec le titre Ua toto te henua,  Pluie de sang sur la terre.

« Cette terre que les hommes bafouent, cette terre sale, c’est pourtant nous, mais on détourne les yeux, est-ce que cela durera toujours ? » Les paroles sont tirées du single inédit du célèbre groupe marquisien Takanini. Les chanteurs de la terre des hommes reviennent en effet avec un titre très engagé intitulé Ua toto te henua, Pluie de sang sur la terre. Habitués aux hymnes à la nature et à la culture marquisienne, les membres de Takanini restent dans leur registre pour dénoncer le projet de pêcherie industrielle aux Marquises, comme l’explique le leader du groupe, Sylvain Teikiteetini, plus connu sous le nom de Poiti.

La musique choisie pour ce titre sort du style de Takanini, plutôt habitué aux sonorités reggae. Le morceau est résolument rock. Un hasard, selon Poiti. Le chanteur explique que le groupe souhaitait juste s’essayer à d’autres styles musicaux, et qu’au bout du compte le rock cadre assez bien avec le sens très revendicatif des paroles. Habitué à des textes plus posés, Poiti estime que le groupe a toujours passé le message de la défense de la terre, et de la terre des hommes en particulier.

Le titre a été enregistré au fenua avant d’être masterisé en Europe. « La qualité de son est vraiment différente », explique le chanteur. La pochette du single a été particulièrement travaillée. Elle reprend une carte de l’organisation Global Fishing Watch qui montre l’activité de la pêche tout autour des Marquises.

Le single Ua toto te henua est un bonus de l’album Ata kua sorti en février dernier. Ata kua et Ua toto te henua seront très prochainement téléchargeables sur les plateformes numériques. En attendant, le tout nouveau titre tourne déjà sur les ondes de Tiare FM.

Article précedent

L'union patrons et syndicats, c'est pas encore ça

Article suivant

Opération « repas malin » pour réduire les déchets

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le dernier titre de Takanini contre la pêche industrielle aux Marquises