ACTUS LOCALESCULTURE

Le (futur) nouveau visage du Musée de Tahiti et des îles

Le Musée de Tahiti et des îles a inauguré jeudi matin sa nouvelle installation photovoltaïque. Première étape d’un réaménagement complet prévu à partir de 2018 pour un coût total de 800 millions de Fcfp.

Le président du Pays, Edouard Fritch, et le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, ont inauguré jeudi matin les installations photovoltaïques mises en place en juillet dernier au Musée de Tahiti et des îles. Le projet d’autonomie énergétique du Pays en équipant tous les établissements et services a été initié en 2015. Le musée et le service de la culture ont été équipés en priorité compte tenu de ses contraintes d’exploitations particulières. Cette inauguration a été l’occasion  de faire un point sur les études d’aménagement et de rénovation du musée, via le projet retenu lors du concours d’architecture en 2015.

Ce projet, présenté par l’architecte Pierre Jean Picart, prévoit la reconstruction de la salle d’exposition permanente et de l’accueil, et la rénovation de la salle de conférence. Il est aussi question du projet muséographique en cours d’études avec les équipes scientifiques du musée. Les travaux débuteront début octobre 2018 pour se finir en mars 2020. La salle d’exposition permanente sera donc fermée à partir d’avril 2018 jusqu’au mois de juin 2020, le temps de sa réinstallation. En attendant les collections seront exposées dans la salle d’exposition temporaire. Une partie de la collection sera également entreposée dans la réserve du musée, réaménagée pour l’occasion.

Article précedent

Le grand format, nouveau rendez-vous du vendredi

Article suivant

Le CESC frileux sur la légalisation du Bingo

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le (futur) nouveau visage du Musée de Tahiti et des îles