NON CLASSÉ

Le gouvernement serre les rangs derrière Rohfritsch

Après les déclarations du président de l’autorité de la concurrence dans La Dépêche affirmant avoir des « problèmes » avec Teva Rohfritsch uniquement et pas avec le gouvernement, la présidence s’est fendue d’un communiqué pour afficher son soutien à son ministre de l’Économie bleue.

Le feuilleton Teva Rohfritsch contre l’autorité polynésienne de la concurrence (APC) se poursuit. Après l’avis défavorable rendu jeudi et publié vendredi dernier par l’autorité contre la réforme du secteur de la perliculture. Après la réponse de Teva Rohfritsch par voie de communiqué lundi. Après les déclarations du ministre s’interrogeant sur l’étendue des prérogatives de l’autorité. Après les déclarations du président de l’APC, dans La Dépêche, sur son « problème » avec Teva Rohfritsch et pas avec le gouvernement… C’est finalement le gouvernement lui-même qui a sifflé la fin de la partie en annonçant mercredi dans un communiqué son soutien à son ministre Teva Rohfritsch. « Les propos de Monsieur Jacques Mérot, qui font état d’un texte écrit sous l’influence de lobbies, remettent donc en cause les décisions du conseil des ministres et des élus, ce qui n’est pas acceptable, même venant du président d’une autorité indépendante. Le gouvernement en appelle au sens de responsabilités du président de l’APC dont le rôle n’est pas d’entretenir des polémiques publiques avec le gouvernement ou avec un ministre, surtout quand ces polémiques entrent dans le champ de l’exploitation politique. »

Article précedent

Fritch demande la suppression du "risque négligeable"

Article suivant

Le chirurgien plastique de Cardella ré-arrêté !

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le gouvernement serre les rangs derrière Rohfritsch