ACTUS LOCALESÉVÉNEMENT

Le guitariste de Trust Norbert Krief à Arue pour le premier Rock Island

© Radio 1

L’un des meilleurs guitaristes français et fondateur du groupe mythique Trust, Norbert « Nono » Krief, est actuellement à Tahiti avec trois musiciens pour deux concerts à Arue et Punaauia ce weekend. Du rock’n’roll dans la plus pure tradition au programme.

Pour cette première édition du Rock Island de Arue, et pour célébrer la cession du terrain militaire du Rimap-p à la commune, la mairie de Arue a vu grand en invitant une des légendes de la guitare française. Norbert « Nono » Krief, fondateur du groupe Trust, et trois musiciens dont son fils, David Sparte, donneront deux concerts vendredi et samedi  pour le public polynésien. L’occasion pour la commune de mettre à profit le terrain du Rimap-p, tout juste rétrocédé la semaine dernière. D’ailleurs, le maire, Philip Schyle, n’a pas voulu en dire plus sur le destin de ce terrain, promettant une conférence de presse « dans les semaines à venir ». Quoiqu’il en soit, le Rimap-p fera office de scène de concert vendredi soir. Après 40 ans de carrière, Norbert Krief est habitué à jouer dans tous les types de salle : « on est tout terrain ».  Le guitariste a d’ailleurs déjà joué sur le fenua. C’était il y a dix ans pour la première édition du Festival Guitare. Et le public polynésien a visiblement laissé un bon souvenir à « Nono ».

Le guitariste aux deux guitares signées, chez Fender et Gretch, est venu sur le fenua pour « échanger » avec les musiciens mais aussi avec le public. Sa centaine de collaboration avec des artistes tels que Johnny Hallyday, Jean-Jacques Goldman ou encore Florent Pagny, n’a pas entamé sa passion de la musique. Norbet Krief veut « donner » au public.

Au programme donc, du rock’n’roll et plus particulièrement le dernier album de « Nono », « Father&Son » composé par son fils. David Sparte présentera également quelques morceaux de son album « Out of the box ». Et pour chauffer la salle, les Polynésiens retrouveront le groupe Rom Mc et Pehe.

Pratique :

Vendredi soir, concert gratuit sur le terrain du Rimap-p dès 18h30.

Samedi soir, concert au Méridien. Les billets sont en vente au tarif de 3 500 Fcfp avec une conso à Carrefour Arue, Faa’a et Punaauia, à Radio 1 fare ute et sur le billetterie en ligne.

Article précedent

Tatauroscope du jeudi 18 mai 2017

Article suivant

Le tourisme repart à la hausse en mars

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le guitariste de Trust Norbert Krief à Arue pour le premier Rock Island