ACTUS LOCALESECONOMIE

Le Mahana Beach est mort, vive le Village tahitien

© Radio 1

Une option d’aménagement a été choisie lundi après-midi par le comité de pilotage du Village tahitien. Un cahier des charges peut maintenant être rédigé en vue de lancer les appels à projets des différents lots du projet d’aménagement. Le Pays espère démarrer les aménagements dès le premier semestre 2018 avec des investisseurs locaux et étrangers qui se sont déjà manifestés.

Le gouvernement a inauguré lundi midi le parc Vairai, sur le site de l’ancien Sofitel à Outumaoro. Un parc qui a pour vocation de rendre accessible le site du Village tahitien avant ses futurs aménagements. Des aménagements choisis lundi après-midi par le comité de pilotage du projet composé du gouvernement, de la commune de Punaauia, des organisations patronales, de Tahiti Tourisme et des présidents des commissions du Tourisme et de l’Economie à l’assemblée. Le projet a été divisé en lots et quatre options d’aménagement ont été soumises à la validation du comité. C’est finalement le dernier qui a été retenu avec notamment quatre hôtels allant du 3 étoiles au 5 étoiles, pour 1 300 clés, comme l’explique le vice-président en charge des Grands projets d’investissements, Teva Rohfritsch.

Un Village tahitien bien loin des 3 000 chambres du Mahana Beach. Mais pour Teva Rohfritsch, il n’y a pas de comparaison à faire : « il faut oublier le Mahana Beach, il n’a jamais existé, si ce n’est dans les rêves de certains. Aujourd’hui, c’est un projet à notre taille que l’on espère réaliste ». La validation de l’option d’aménagements est une nouvelle étape, puisqu’elle permet la rédaction des cahiers des charges par le cabinet d’architecte et d’urbanisme, Tropical Architecture. Le coût des investissements sera également défini à ce moment là.

Une nouvelle réunion est prévue en novembre, avant de lancer les différents appels à projets par lots « avant la fin de l’année ». Appels à projets qui, si l’on en croit le vice-président, intéressent déjà des investisseurs locaux et étrangers. En mars dernier, le groupe néo-zélandais Tainui Group Holdings avait déjà fait part de son intérêt.

Une fois que chaque lots aura trouvé preneur « une société sera créée avec l’ensemble des allocataires pour valider les aménagements et lancer les travaux au premier semestre de l’année prochaine », indique Teva Rohfritsch.

Article précedent

Pas de liste Te Nati-Front national aux territoriales

Article suivant

Le risque cyclonique « faible » cette année au fenua

1 Commentaire

  1. Warning sign
    24 octobre 2017 à 6h39 — Répondre

    Peut on faire rembourser les 2 milliards ou 3 on ne sait plus qu’à déjà côuté le Mahana beach en études et travaux préliminaires ? Nuihau LAurey en est solidairement responsable.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le Mahana Beach est mort, vive le Village tahitien