ACTUS LOCALESENVIRONNEMENT

Le maire de Rikitea dénonce les « mensonges » de 193

Vai Gooding, maire de l'archipel des Gambiers © SPC

Vai Gooding, maire de l’archipel des Gambiers © SPC

Après la manifestation peu suivie de l’association 193 mercredi matin devant la présidence, le maire de Rikitea, Vai Gooding, a réfuté les affirmations de l’association selon lesquelles le gouvernement aurait « fait pression »sur lui. Le tavana dénonce des « mensonges » de l’association.

L’association 193 et les sections Mangareva et Anauga Maareva noo Taiti ont manifestées ce mercredi matin devant la Présidence du Pays. Selon eux, le gouvernement aurait refusé quatre projets de la commune, car cette dernière s’oppose au débarquement des gravats en provenance de Hao sur son territoire. Dans son communiqué, l’association anti-nucléaire avec les sections mangaréviennes dénoncent « d’éventuelles manœuvres politiques à l’encontre de la commune des Gambiers » et assurent que le tavana s’est déclaré « pris à la gorge » par le Pays. Pourtant, le maire de Rikitea, Vai Gooding, contredit complètement cette version des faits. Il explique que les projets en question avaient été rejetés par manque de pièces au dossier, mais pas à la suite de ses prises de position contre l’arrivée des gravats.

© Manava Tepa
Article précedent

L'association 193 devant la présidence

© Cédric Valax
Article suivant

Les frais bancaires des professionnels voient double

2 Commentaires

  1. Iritahua
    3 novembre 2016 à 6h00 — Répondre

    Un vrai Bean’s dans toute cette affaire de graviers. Pour être sûr qu’ils n’est pas contaminé, on les remblaient en premier dans les cours de nos chers politiciens. A commencer par le Ministre qui parle si bien. Là on est sûr de la non contamination.

  2. 3 novembre 2016 à 10h30 — Répondre

    Combien le Maire de Rikitéa a t’il reçu!! pour qu’il puisse faire des économies … sur son budget, et tremper a population que le gravier n’est pas contaminé… affaire a suivre !!!

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le maire de Rikitea dénonce les « mensonges » de 193