ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Le Maire fera « des propositions concrètes » sur le nucléaire

© Cédric Valax

© Cédric Valax

Candidat à la primaire de la droite et du centre, Bruno Le Maire fera des propositions sur la Polynésie et plus particulièrement sur le dossier du nucléaire. C’est en tout cas ce qu’affirme son comité de soutien qui s’est officiellement présenté jeudi matin aux médias. Un comité qui a la double tâche de faire connaître le candidat aux Polynésiens et les problématiques polynésiennes au candidat.

C’était le premier rendez-vous presse, jeudi matin, pour le « Comité polynésien pour le renouveau » créé il y a peu pour soutenir la candidature de Bruno Le Maire à la primaire de la droite et du centre. Pas question dévoiler le programme du candidat puisque sa campagne ne sera officiellement lancée que le 18 septembre prochain. Pour autant le travail a commencé pour les 11 membres du comité présidé par Cindy Gelas. L’ex-directrice de la SEM Tahiti Rava’ai et présidente de la Jeune chambre économique de Tahiti en 2015 a pour mission de faire connaître le candidat aux Polynésiens. Cela passera par des réunions publiques et une visioconférence prévue début novembre. L’autre travail du comité est de faire remonter à Bruno Le Maire les problématiques polynésiennes pour qu’elles soient intégrées dans son futur projet présidentiel pour l’Outre-mer. C’est le travail de Jérôme Poullet-Osier, référent politique du candidat. Au premier rang de ces problématiques, la délicate question du nucléaire et de ses conséquences en Polynésie française. Le candidat a été sensibilisé au sujet et a, « sur le principe », déjà arrêté une position. Selon son comité de soutien polynésien Bruno Le Maire estime que « l’État doit assumer les conséquences de ses essais nucléaires ». Mais le candidat prendra le temps de bien étudier la question avant de faire des propositions concrètes. Pas question pour celui qui se présente comme étant le candidat du renouveau politique de prendre des engagements à la légère nous précise-t-on.

© Cédric Valax

La mission parlementaire en question se rendra en Polynésie française uniquement si le candidat Bruno Le Maire remporte la primaire de la droite et du centre.

Article précedent

Le tourisme qui monte, qui monte...

Article suivant

Energie : Le Tapura vote sa commission d'enquête, l'UPLD et le Tahoeraa boycotteront

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le Maire fera « des propositions concrètes » sur le nucléaire