EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

Le malaise Donald Trump – Edito 27/04/2020

Il y a plein de gens qui semblent contents que Kim Jong Un soit potentiellement mort ou dans un état végétatif irréversible car ils se disent que cela fera un fou de moins qui a le contrôle du feu nucléaire. Rien n’a été confirmé pour le moment mais en effet selon des sources concordantes le leader Nord-Coréen ne serait pas au mieux de sa forme. Toutefois c’est un peu précoce de se satisfaire de son trépas potentiel quand on sait que celle qui pourrait lui succéder est en fait sa sœur cadette qui l’a aidé à façonner son image de leader en dirigeant les organes officiels de propagande : en gros elle n’est pas ce qu’on pourrait appeler un modèle de vertu.

Toutefois, si je peux me permettre, pourquoi craindre à ce point qu’un déséquilibré asiatique déclenche une guerre atomique quand en occident nous avons largement de quoi nous faire un sang d’encre ? Jamais dans l’histoire le rôle de chef du monde libre, de l’homme le plus puissant de la planète, n’avait été incarné par un homme aussi clivant que Donald Trump. Mais il ne fait pas que susciter la colère ou l’agacement, son inconstance sur bien des points le fait même apparaître dangereux eu égard aux forces à sa disposition et placées sous son commandement.

En fin de semaine dernière lorsqu’en pleine conférence de presse il suggère au corps médical d’étudier la possibilité d’irradier aux UV ou d’injecter du désinfectant à des patients atteints du Covid-19 pour les en débarrasser en une minute, c’est la stupéfaction. Ce n’est pourtant pas la première fois que le 45ème Président des États-Unis est l’auteur de frasques dans ce genre même si celle-ci il faut l’avouer a le potentiel de faire commettre l’irréparable aux moins éclairés, soit assurément une bonne partie de son électorat … C’est lui aussi qui quelques mois avant de se hisser à la fonction suprême déclarait qu’il voulait réintroduire l’usage du supplice de la baignoire comme moyen de torture, ou qui affirmait que Barack Obama était le fondateur de Daesh.

Le même Donald Trump qui au quotidien, à la première question pertinente mais qui fâche traite des journalistes professionnels de colporteurs de Fake News alors qu’il est en fait lui-même le chantre de la contre vérité. Quels qu’aient été ses succès passés dans les affaires, qui pour beaucoup restent d’ailleurs très discutables, son manque manifeste de culture générale et d’intelligence, et le fait qu’il sous-loue son libre arbitre à la chaîne Fox News, n’ont pas tendance à rassurer.

Pourtant ce monsieur a lui aussi le pouvoir de lancer des missiles intercontinentaux, mais vu l’arsenal nucléaire de son pays qui est d’ailleurs dopé depuis son arrivé au pouvoir, contrairement à Kim Jong Un lui , il a le potentiel de décider de l’annihilation de la vie sur Terre. Alors à quand des tests intellectuels et psychologiques obligatoires à tous ceux qui envisagent de se présenter pour diriger une puissance qui maîtrise le pouvoir de l’atome et donc le destin de l’humanité ?

Article précedent

Répondeur de 6:30, le 27/04/2020

Article suivant

Répondeur de 7:30, le 27/04/2020

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Le malaise Donald Trump – Edito 27/04/2020